Bloody Gods
Le forum est actuellement fermé pour une durée indéterminée. Merci de votre compréhension
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Billie Matthews


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500
MessageSujet: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Sam 18 Nov - 12:21

Billie Matthews
feat caradelevingne
  • 24 ans
  • américaine
  • bisexuelle
  • dionysos
  • h. colony
Fichier n°34590 : MATTHEWS/BILLIE
Surnom : Avec un prénom comme Billie... C’est pas facile, c’est presque déjà un surnom. Sinon, le plus courant, c’est connasse.  
Date et lieu de naissance : 23 Mai 1993, San Francisco. Oui la bonne blague ! En bonus, elle a été livrée par la Cigogne avec 1/4 d'origine française qu’elle tient de sa mère.
Statut civil : Célibataire. Ou pas mal-accompagnée, surtout !
Signes Particuliers : Tout un tas de tatouage, dont un sur le sein gauche. C’est Yong qui la choisi, un idéogramme chinois. Elle cherche encore ce qu’il veut dire. C’est l’équivalent de « made in china » en gros. Elle a quelques cicatrices qui trainent à disparaitre mais surtout beaucoup d’hématomes. A force de se bagarrer et tomber aussi...
Occupation principale: trouver de l’alcool, trouver de la drogue, consommer de l’alcool... Puis de la drogue ! Et touuuut casser ! Sinon, être la plus belle quand sa mère l’y oblige. S’entrainer à la Colonie, mais surtout faire la fête et profiter de la vie. Parfois, elle fait des petits jobs ici et là.
Nombre d'années passées dans le camp : quatorze ans

Parent divin : Dionysos
Pouvoirs : Transformation animale : Panthère. Elle peut prendre la forme de l’animal ou simplement quelques parties comme les griffes, yeux, ou dents, ... En forme animal, elle a la puissance moyenne et capacité qu’une vraie panthère, plus petite donc plus fragile.  
Alcoolisme illusoire : ou le bad-trip qu’elle aime l’appeler. Avec un contact physique, elle peut provoquer tous les symptômes les plus emmerdant de l’excès d’alcool. La nausée, des difficultés pour réfléchir ou bouger, les vomissements, maux de tête, ... Il ne dure qu’un temps et elle ne choisi pas les symptômes. Or plus le contact est long et plus elle a de chance d’en provoquer plusieurs.
Armes & objet : Son arme est un fendoir. Mais pas un tout petit comme celui d’un boucher, hein ! Une belle lame, plutôt proche de la machette, joliment décoré en bronze céleste. Son père, plein de petite attention, l'a matérialiser en un beau bouchon de vin en métal, en bronze plus précisément. De forme conique, c’est super joli et facile à transporter, le soucis, c’est qu’il faut tremper la pointe dans le vin pour l’activer et sortir l’arme. Ou le sang, en hommage aux prêtresses du padre. Oui, ça fini souvent dans la viande de l’adversaire.
Ton défaut mortel : La susceptibilité
Caractère/Anecdotes
sa mère est un ancien model et miss en tout genre durant sa jeunesse. Forcément qu’elle n’allait pas éviter à sa fille tout le plaisir de passer des concours de beauté dès son plus jeune âge. C’est en grande partie à cause de ça qu’une chose à péter dans le crâne de Billie. – Elle parle français et, se débrouille en allemand à force d’aller à l’Oktoberfest et sait seulement dire « tu as une grosse bite » en japonais. – Elle adore regarder des films et des videos cons sur internet. – Elle adore citer des répliques qui l’ont marqué. – En moyenne, elle dit un gros mot toutes les 5’40" – Elle adore danser, enfin remuer sur de la musique de merde – Parfois, elle ne parle pas, elle cogne. – elle adore imiter le zombie écervelé – elle crache rote et pète. Puis chie comme tous le monde ! – C’est pas qu’elle n’est pas gentille, elle a juste la flemme de l’être – Elle est vulgaire et garçon-manqué – Elle sait jouer les douces et gentilles pour obtenir quelque chose – n’a jamais froid aux yeux. Forcément, elle est tout le temps bourrée ou défoncée. – Ce qu’elle aime en vrai dans les concours de beauté, car oui il y a des choses qu’elle aime, c’est écraser ses concurrente de quelques manières que ce soit. Surtout en coup bas. Comme découdre juste ce qu’il faut d'une robe pour que la candidate se retrouve nue une fois sur scène. – Elle aimerait vivre en Europe pour sa retraite – elle tient bien l’alcool, forcément – elle est pas toute seule dans sa tête – moins c’est légale et plus elle fonce – Elle est devenue une vraie délinquante, trainée, dévergondée, rebelle (etc. etc. etc., tout les petits noms dont on a l’habitude de la qualifier) à l’adolescence et c’est allé de mal en pis après le lycée. Les soirées en club privée avec ses copines, toutes plus belles les unes que les autres, et les copains, aussi beau que dans les pubs de parfum. Alcool, cocaïne et plein de pillule de toutes les couleurs, de la danse toute la night, des soirées chez l’un ou l’autre, on sait plus qui on est, on est baladé de bras en bras, on rit, on copule, on boit, on veut atteindre les étoiles et... – Elle a déjà fini aux urgences récemment, sauvée à temps d’une d’overdose. – Sa mère et elle, c’est pas joie. Elle stricte et exigeante, ayant toujours voulu faire d’elle une petite princesse, une belle femme à son image. – sait chanter du yodel  – Elle est impulsive – Elle ne s’est pas appuyée sur ses pouvoirs et a préféré le combat, elle s’est entrainé durement histoire que maintenant, quand elle veut casser la figure à quelqu’un, elle le rate pas – violente – elle aime déchirer ou briser des choses – elle ce qu’elle kiffe, c’est jouer avec sa bagnole, des courses, des pointes car elle a envie de vitesse, des drifts serrés. En général elle maitrise, mais... Il y a souvent le verre de trop. – Elle est fêlée du bocal – Un peu de barbe, et elle est gaga puis doit changer de culotte – Elle dit toujours ne pas pouvoir se satisfaire d’un seul homme. Ni même que des hommes – bipolaire et rageuse – Tu lui fais un coup de pute, elle te le rend et elle lâche pas l’affaire. – mauvaise – elle adore tous ce qui est miniaturisé. Tout petit et trooooop mignon – elle est pas sortable – sans-gêne – Krys lui a appris quelques figure de pole dance. La première leçon elles l’ont faite sur un lampadaire de Central Park, un matin après avoir marché une partie de la nuit, rentrant d’une soirée bien arrosée. – insolente et provocatrice – Ses ex auraient pu créer un cercle de parole pour Partenaires Battus Anonymes. C’est pas sa faute, elle est juste passionnée et entière – Elle vit dans l’excès – Brute et pas délicate dans la paroles ou ses gestes – maladroite – Elle est entrée à la Colonie elle avait dix ans, presque onze. Elle avait encore fait un détour en rentrant de l'école. Bim gros monstre ! Alors la pauvre elle court, elle court. La première fois qu’elle en voyait un. Et là, débarque un satyre qui la guide jusqu’à la Colonie, normal... Puis normal, elle la suivit. Elle est arrivée un peu sous le choc. – Son padre n’a pas tardé à la reconnaitre. Fallait qu’il la sorte du bungalow d’Hermès, car elle arrêtait pas de frapper et mordre les pensionnaires. – Elle se casse tout le temps la figure – Elle a découvert ses pouvoirs tardivement, vers ses 16 ans. – Parfois avec Krys leur sortie shopping se résume à tout essayer dans une boutique, la retournée et ne repartir qu’avec un tout petit article pas cher – Elle est en coloc sauvage avec Krys sur N.Y. – car elle devait être la fille parfaite et populaire, elle a été cheerleader au lycée. Juste avant son diplôme, elle avait réussit à se taper toutes l’équipe de foot et la capitaine de cheerleader.
Dis m'en plus sur toi...
jamais on a vu, jamais on ne verra, la famille TORTUE ! courir après les rat ! Le papa TORTUE ! Et la maman TORTUE ! et les enfant TORTUE ! iront toujours au pas !
Jamais on tchhtchh, jamais on ne tchhtchh, la famille plop plop, courir après les zzzzzz ! le papa plop plop, la maman plop plop, les enfant plop plop iront toujours au clap
.
Ok donc comme Alalalya elle râle, je vais changer.
Moi c’est kiwi.
vuala vuala

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Matthews


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Sam 18 Nov - 12:21

drunk
drunk

Boyz - Charli XCX

Elle chantait et dansait au volant de sa voiture toute cabossée. La musique résonnait dans la voiture, elle hurlait les paroles de la chanson et d’un coup, ce fut le drame. La sirène d’un policier à moto. Il lui fit signe de se garer. Elle étrécit les yeux, l’observant via son rétroviseur et se rangea. Ecrasant son joint et le jetant par la fenêtre de la place passager, elle fit de grands gestes avec ses bras pour faire partir la fumée en dehors de la voiture. Elle jeta aussi sa canette de bière par la fenêtre qui s’écrasa dans un énorme splash sur la route. Le policier le vit de loin. Elle n’avait pas vraiment réfléchis. Je le vois plus, ça n’existe plus ! L’homme secouait la tête las, alors qu’il approchait. Billie coupa le moteur, et tapotait nerveusement la portière et tenta un sourire sublime au policier quand il vint la saluer. L’air grave, il la jaugeait. Il n’avait même pas besoin de se pencher dans la voiture, l’odeur était infecte et douteuse. Il lui fit simplement signe de sortir de la voiture. « Mais putaaaaiiin ! » beugla Billie d’agacement et sortit. Elle se rattrapait à la portière pour tenir debout et regardait le sol comme s’il s’écroulait sous ses pieds.

« Vous avez bu madame ? »
« Nope ! » répondit-elle du tac-au-tac en se tenant droite, mais rapidement son corps s’adossa lourdement contre sa voiture. Elle avait secoué la tête avec une grimace, toute innocente. Et bourrée
« Vous savez pourquoi je vous arrête ? »
« Parce que je suis jolie... » dit-elle la voix mielleuse, commençant à se dandiner devant lui lascivement devant lui, lustrant son insigne entre ses doigts. Elle savait qu’elle était dans la merde, alors elle tentait. Il était pas moche et... le pouvoir de l’uniforme. C’est puissant. L’homme la repoussa que d’un doigt et aussi instable qu’elle était, elle retomba adossée contre sa voiture.
« A la base c’était pour avoir grillé un feu rouge. »
« Ah ouais et ooouuù ? ». Elle tourna la tête et le vit à 500 mètres. « Hmmm, je sais ! Celui-là ! Mais c’pas ma faute m’sieur l’agent. J’ai cligné des yeux quand il est passé au rouge, alors j’tais plus sûr ! »
« ... »
« J’vous en supplie ! On passe pour cette fois ! Pas d’amendes ! Pitiééééé ! Sinon ma mère va me forcer à participer le concours de Miss Fromage le mois prochain ! » l’implorait-elle les mains en prière et se mettant à genoux devant lui.
Il s’était arrêté d’écrire pour la regarder. Billie arrêta sa bouille de chien battu pour lui dire sans aucune honte et à genoux devant lui : « Sinon, je suis sûre qu’on peut s’entendre. On va dans ma voiture et je peux vous montrer ce que je sais faire avec ma bouche... » demandait-elle en roulant des épaules, l’air de rien et indiquant sa voiture de ses deux index. C’était beaucoup de la provocation et de la moquerie plus qu’elle n’avait espoir qu’il accepterait et que ça marcherait.
Le policier l’attrapa sèchement par le bras et la releva d’un geste. Billie se débattit légèrement jusqu’à ce qu’il la lâche.
« Mais ça va pas ! Vous allez arrêter et vous calmer. Restez correcte ! » lui aboya l’agent exaspéré et surpris. Il avait hâte d’en finir.  
« Mais c’est qu’il m’a fait mal le bougre ! » dit-elle en tirant sur le col de son t-shirt pour vérifier le haut de son bras, le soutien-gorge dehors, sans pudeur. Il rendit le permis à Billie en le plaquant brusquement sur son sternum, l’intiment à avoir un peu plus de pudeur.
« Pas besoin de vous faire passer les test d’alcoolémie... » dit-il en l’ignorant, commençant à retourner vers sa moto pour appeler le poste et avoir plus d’amples informations sur Melle Matthews. La jeune femme commençait à paniquer et être énervée.
« Beuh si ! Pourquoi que je le ferais pas ! » beugla t-elle à nouveau, commençant à marcher sur la ligne, mais elle tangua et un peu trop, puis bifurqua brusquement sur le côté pour tenter en vain de retrouver son équilibre. Le Policier l’attrapa au vol, la redressa avant qu’elle n’arrive au milieu de la route, et tout ça en tendant simplement le bras. Il l’avait vu venir. Il la rabattait sèchement contre sa voiture. Billie fronça les sourcils.
« Mon dieu, mais il est nu le mec là-bas ?! » cria t-elle faussement offusquée en montrant une direction derrière le policier. Cet homme se retourna, un peu naïf.

Au moment même où il pivota la tête, Billie lui donna un violent coup de coude dans le casque et un coup de pied dans les hanches pour le pousser à terre. Après ? Elle prit les jambes à son cou et fuyait loin. Enfin, elle fit quelques pas avant de s’écrouler au sol, le corps parcouru de décharge éléctrique. L’homme désarma son pistolet-tazer et l’emmena au poste.

Les deux mains agrippées aux barreaux de la cellule, la tête entre deux, elle attendit. C’est sa mère qui vint la chercher. Une très belle femme, ancien mannequin. Maintenant, elle travaillait dans un magasine de mode. Elle dévisagea sa fille qui avait l’air d’un chien à la fourière, dépitée. Billie la fixait aussi et lui fit une moue boudeuse. Quand elle vit la liste des accusations envers sa fille, elle faillit tomber des nues. Elle la traina vite en dehors du poste, pour vite oublier cette histoire.

Dans la voiture de sa mère : « Mais je peux savoir pourquoi tu as frappé l’agent ? » criait-elle, exaspérée et hautement agacée par sa fille. Pour elle, il n’y avait plus rien à sauver. Elle en avait honte. Billie avait les bras croisés, la tête contre la vitre, les pieds sur le tableau de bord et soupira. « Je sais pas... J’ai pas réfléchis. J’avais envie... » dit-elle comme ça, au hasard et haussant les épaules. « Tu avais envie ???! » se mit à crier plus fort sa mère et les reproches n’en finit par sur tout le trajet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Matthews


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Sam 18 Nov - 12:21

dirtysexy
dirtysexy

No broken hearts - bebe rexha

Vous savez, il y a une série qu’elle adore. C’est Malcom. Ses personnages préférés sont Reese, Al Dewey et Chad, le roux dans le groupe d’amis dérangés de Dewey. Elle était assise sur le planché, une hache volée dans les forges des enfants du dieu difforme, un tas de vêtement devant elle. Puis elle frappait et frappait sans s’arrêter. « Le rouge avec le rouge ! Le bleu avec le bleu ! ... » et c’est là qu’une demoiselle entra en furie dans la chambre de Billie. La soeur-furax. « Meuf !!! Mes fringues ! C’toi qui me les a piqué j’suis sure ! » avait-elle commencé. Billie ne dit rien, continuant. « Le rouge avec le rouge ! » dans la même attitude autistique que le personnage de la série. « Mais qu’est-ce que tu fais ?! ». Billie : « Le blanc avec le blanc ! ». La soeur-furax laissa alors glisser son regard incrédule sur ce que faisait la fille de Dionysos. Elle vit alors ses vêtements et Billie découpait tout à la hache pour séparer les couleurs. Son visage se déforma en une grimace de rage, de peur et d’étonnement. Enfin tout un tas de truc. Putain, je m’en suis mordu la langue presque au sang pour tenter de ne pas rire. Sa demie-soeur de la vigne hurla. La seconde d’après, elle l’attrapait par les cheveux et elles se roulèrent par-terre entrain de se battre comme deux enfants. Un jeune-homme entra – un fils de Mercure – et les observait subjugué avant de se trouver une place et commencer à lancer des paris avec lui et... euh bah lui. « Je peux savoir pourquoi vous vous battez ? » osa t-il demander, assis tranquillement sur le bureau de la chambre. « Elle m’a découpé mes fringues à coup de hache !!! » avait commencée la soeur-furax. « Elle veut pas me rendre mon squishy préfuce ! » hurla Billie à son tour, grognant ensuite car son amie la gifla. Elle la mordit en retour.

Le fils voleur plissa les yeux et sortit un squishy toy de sa poche. « Ça ? » demanda alors le jeune-homme innocemment. « Je me demandais à qui je l’avais pris... Je l’ai retrouvé dans ma poche y’a deux jours. ». Les deux filles de la vigne s’arrêtèrent nettes et se jaugèrent toutes les deux avant de lancer un regard noir à l’autre touriste de romain. Elles se défirent de leurs ébats et se précipitèrent sur lui. L’Australien leur jeta le petit zizi anti-stress et s’échappa en hypervitesse. Soudain, une fille de Tyché – dit l’autre-folle – débarqua dans la chambre de Billie. « Barbuuuuuu !!! » cria t-elle. Billie serrait fort contre son coeur son petit jouet  qu’elle pensait volé par la soeur-furax. Ça nous arrivait souvent de se faire des petites blagues-de-pute. Blague pas drôle et coup de pute, si t’as pas suivi. Billie fit alors un bon. « Où çaaaaaaa ?!!!! » hurlant à son tour, les yeux pleins d’étoiles et la bouche en coeur. Elle en jeta son zizi. L’autre-folle lui montra l’extérieur. Billie troqua son pantalon de sport contre une jupe beaucoup trop courte, tira sur son débardeur pour rendre son décolleté plus plongeant et y courut, la bousculant au passage, et les deux trois autres demi-frères dans les couloirs.

L’amie-furax et l’autre-folle discutaient tranquillement. Enfin, la soeur-furax pleurait devant le tas de lambeau et l’autre-folle essayait de changer de sujet. « Ça sent pas le kangourou ? » fit-elle allusion au fils de Mercure. Pour se venger, la soeur-furax vola le zizi. C’est alors que Billie revint et s’approcha tout proche de l’autre-folle, le regard mauvais. « Quoi ? » aboya cette dernière. « C’tait un satyre connasse ! » répliqua Billie et son amie ricana. « Et alors ? Je pensais pas que ça te gênerait, au vu de tes anciennes expériences... » et elle n’eut pas l’occasion d’en rajouter plus, Billie lui enfonça violemment deux doigts dans le ventre, au niveau du foie. L’autre-folle se tordit de douleur mais riait quand même. « J’ai dis ! On ne reparle plus jamais de cette histoire ! » Ouais, bah à être tout le temps éméchée et parfois beaucoup plus que d’autre, sous drogue, sous hallucinogènes et tout plein d’autres choses, parfois je me retrouve à coucher un peu à droite à gauche. Non, je baise avec excès, il faut le dire ! Je fais beaucoup de chose avec excès ! Parfois je regrette vraiment ce que je vois dans le lit à côté de moi. Ou regrette tout simplement ce que j’ai pu faire en général... Frapper un gosse de six ans, car il se foutait de ma gueule avec un peu beaucoup trop d’insistance. Par exemple... « On n’a craché dans nos mains et on se les ait frotté comme des vieilles moules pas fraiches les unes contre les autres okay ! ». Et là, la soeur-furax se leva en titubant. « A y'eeeessst, je vais vomir... » penchant la tête par la fenêtre, c’est ce qu’elle fit.

L’autre-folle riait encore, la soeur-furax vidait ses tripes, au moins trois baffes s’était perdues pour l’Australien, ... Billie roula des yeux, attrapa sa hache et poussa un hurlement de guerre en courant vers l’une et l’autre pour les diriger vers la sortie, ce qu’elles firent. Enfin tranquille. Elle jaugea le bazar dans sa chambre. mon préfuce ! « Mais la grosse teupuh  !! » avait-elle finit par vociférer après deux heures de recherches. Elle croisa les bras en colère et jetait un dernier regard à la chambrée histoire d’être sûre. Rien. Juste un deuxième lit vide depuis trop longtemps. Celui d’un demi-frère tant regretté. Elle a toujours refuser corps et âmes qu’on vienne combler cette place pour un autre pensionnaire. « Il reviendra ! » disait-elle toujours, encore incapable d’admettre le contraire malgré le temps. Elle grimaçait en voyant le lit parfaitement fait et quitta le bungalow pour rejoindre l’autre-folle et se changer les idées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Matthews


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Sam 18 Nov - 12:21

bro(ken)
bro(ken)

« Mais je t’en prie... » murmura Billie, la voix faible et brisée. « Reviens !!! Pars avec moi ! Maintenant ! » gémit-elle, de grosses larmes aux coins de ses yeux qui finirent par couler en silence. Elle lui cramponnait la manche de sa veste de ses deux mains. Elle serrait si fort qu’elle lui retirait presque le vêtement, le tissus grinçait contre ses ongles et la jointure de ses phalanges étaient blanchies. Ils s’étaient revus. Yong a quitté la Colonie il y a de ça quelques années, la tête pourries d’idées par un partisan de Cronos. Malgré les camps opposés et en guerre, ils continuaient de se voir de temps en temps. Ils ne pouvaient faire autrement, car eux deux c’était vraiment comme des frères. Il l’avait pris sous son aile lorsqu’elle entra officiellement dans le bungalow Dionysos. Elle aurait jamais pu expliquer pourquoi, mais elle l’avait adopté dès les premières heures passées avec lui et depuis, ils étaient trop souvent fourrés ensemble, jusqu’à en venir à partager la même chambrée.

Elle ne pouvait se résoudre à le laisser partir. Encore. Et encore, et encore ! A chacune de nos rencontres, depuis c’est toujours aussi déchirant. Yong tentait de se dégager comme avec douleur. Elle serrait plus fort et tirait un peu plus en arrière. « Reviens moi ! » finit-elle par laisser échapper dans un sanglot. Parfois c’était moins dur, parfois ça l’était plus. « Mais tu comprends pas ! » grogna l’homme en lui attrapant brusquement le visage de ses deux mains. « Il l’a dit c’est ce qu’il y a de mieux. Regarde autour de toi ! Les réponses ne sont pas dans la fuite et le secret. Il faut arrêter de se cacher et ... » s’emportait-il dans un discours de fidèle. Il avait l’air possédé. Le visage de Billie se décomposa d’une douleur silencieuse. Elle savait qu’elle n’y arriverait pas aujourd’hui. Il lui faisait peur. Elle le repoussait sèchement. « Arrête. Arrête !!! C’est de la connerie ! Tu écoute un fou !!! Arrête de l’écouter... il te retourne complètement la tête. Leur idées, c’est de l’utopie de merde ! Les mortels n’ont pas mérité ça ! Dans quel monde tu vis bordel ? Comment tu peux concevoir de tuer des innocents car ils n’ont pas notre sang ou encore ceux qui s’opposent à ces nouveaux nazis ?! » explosait-elle, hurlant, soupirant comme si la force lui manquait, gémissant. Il avait rejoindre l’ordre de Cronos, cueilli par un homme qu’elle connaissait assez bien pour savoir. Lentement doucement, il l’avait tiré dans leur camp et elle n’avait rien vu venir. Elle en avait été témoin quand il étaient encore à la Colonie. Cet homme, c’était le mal.

Le fils de Dionysos réajusta sa veste et la regardait de haut. « Tu ferais mieux de partir avant que je fasse ce que je dois faire... ». Billie essuyait rageusement ses larmes et reniflant bruyamment. Elle s’arrêtait dans son geste, affinant son regard plein de doute. « J’ai peur de ce que je dois comprendre... ». Il s’approcha d’elle, le visage bien bas. « Tu commences à être... une menace. » lui murmura t-il. Pour le coup, Billie ne pleurait plus. Elle était en colère. Elle était blessée. Elle lui colla une violente droite. L’homme encaissa sans rien dire, comme honteux. « Pardon ?! Une menace ? C’est lui qui te l’a dis, c’est ça !? ». Pas le temps de rager un peu plus, elle esquiva un coup de son demi-frère mais pas le deuxième. Un genoux en plein dans l’abdomen. Elle encaissa douloureusement, une main sur son ventre. « Tu veux la jouer comme ça... Vraiment ? » grogna t-elle, folle de rage. Elle le frappa en pleine gorge d’un geste précis et rapide, attrapa la pelle qui trainait à l’arrière d’un pick-up et le frappa. Une avalanche de coup sans réfléchir et des gestes lourd de colère. « T’es vraiment qu’un con ! » finit-elle par lui crier dessus, de nouvelle fois en l’arme. Elle jeta la pelle à côté du jeune-homme et courut avant qu’ils n’aillent trop loin.

Ce n’était pas la fin. La guerre elle l’avait toujours connu et était devenu un détail du quotidien ; pour la survie. Ils sont tous partis les uns après les autres. Oui elle a vu partir pas mal. Yong était la goutte d’eau qui faisait deborder le vase alors elle tentait en vain de maintenir leur fraternité mais combien de temps ils allaient tenir chacun dans un camp où les tensions étaient plus que tendues. Elle n’en savait rien. Ce qui était sûr, c’est qu’elle ne comptait pas le rejoindre et défendrait la conservation la situation des sang-mêlés comme il a toujours été depuis bien longtemps. Or elle n’aurait jamais la force de le blesser gravement, ou encore de le tuer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Sam 18 Nov - 16:40

Deux postes supplémentaires? Oh, que je suis curieuse et contente de voir que je n'ai pas été si folle que ça avec mes six pages word.
Bienvenue à toi ma jolie J'adore le choix d'avatar et le parent divin lui va super bien, on dirait qu'il lui colle à la peau.
Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions, tu sais où cogner.

Bienvenue sur Bloody Gods !
Laisse nous te faire une place Marcel !
Bienvenue parmi nous jeune Padawan !

Déjà, merci à toi de t'être inscrit/e sur le forum, nous espérons de tous coeur que tu vas te plaire parmi nous, mais normalement, il n'y a pas de raisons. Mais pour que tout aille au top niveau validation, le prochain palier, n'oublie pas de vérifier quelques posts. Déjà, si ce n'est pas déjà fait, vérifie que la frimousse que tu t'es choisie n'est pas déjà prise en cliquant sur ce lien, pareil pour les [url=]prénoms et le nom de famille[/url]. Ensuite il va falloir te trouver un groupe, si tu veux un résumé, clique ici, sinon va voir les Romains, Cronos, Gaia, ou les Grecs, si tu veux être incollable sur les groupes et leur fonctionnement ! Si tu as un soucis, tel qu'il soit, que ce soit pour te trouver une arme, ou encore des pouvoirs, n'hésites pas à nous envoyer un MP, on se fera un plaisir de t'aider ! Oh et n'oublie pas d'aller jeter un oeil sur la F.A.Q, qui répondront très certainement à pas mal de tes questions Wink Pour ceux ou celle qui voudrait jouer un espion dans l'un des camps, ne le dites surtout pas dans votre fiche, envoyez nous un petit MP histoire qu'on soit sûr que votre couverture ne soit pas foutue dès le début (il n'y aura que le staff et vos chefs de camp qui seront au courant de votre statut d'espion).

N'hésitez pas si vous avez la moindre question, le staff est là !
Bon courage pour ta fiche et hâte de te lire !

☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billie Matthews


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Sam 18 Nov - 20:06

Hahaha merci beaucoup !
Alors pour pas te décevoir, je vais t’être faire court, mais comme je sais jamais à l’avance, je préfère voir large xD car ça peut être mastoc selon l’illumination :potté:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Sam 18 Nov - 20:11

Ne t'en fais pas, vaut mieux prévenir que guérir
J'ai hâte de te lire !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billie Matthews


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Sam 18 Nov - 23:59

Arrête tu vas me mettre la pression

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Blake E. Davis-Lawson

This world is so blind, cold as ice

Messages : 1212
Multicomptes : Cìaran ◊ Sloan
Date d'inscription : 21/08/2017

My quest
Parent divin: Chioné
Niveau: Béta (échelon) 5
Ølympians : 400
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Dim 19 Nov - 2:25

Oh my god ** J'ai pas encore tout lu (me reste l'histoire), mais déjà je kiffe tellement Billie :O
C'est drôle parce que je dis souvent que ma deuxième personnalité s'appelle Billy et il ressemble beaucoup à ta Billie

Bienvenue par ici. Et n'hésite pas si tu as la moindre question. Nos boites MP sont ouvertes. J'adore me faire harceler

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Matthews


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Dim 19 Nov - 11:25

Ooooh merchiiii

Ta deuxième personnalité IRL ? ou de perso ? dans les deux cas, faudrait qu’on se parle. On peut pas me plagier comme ça, même dans la tête de quelqu’un

Enfin sinon, plus sincèrement merci beaucoup, je suis gonflée à bloc pour venir m’amuser ici avec vous !
Merci pour la proposition de squatter ta boite à mp. Coquinou :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ophelia J. Shatter


Messages : 93
Multicomptes : Zélie Kingsleigh.
Date d'inscription : 18/11/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Hécate.
Niveau: Alpha (échelon) 6
Ølympians : 400
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Dim 19 Nov - 18:26


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loukas C. McTagert


Messages : 134
Multicomptes : Il parait que je me suis doublé en un Carter Sullivan, qui est chez l'ennemi en plus ... incroyable. Et un certain romain du nom de Keith Stark, un autre connard de service. Mais quel karma !
Date d'inscription : 17/11/2017
Localisation : Herakles Colony ou Heraklion.

My quest
Parent divin: Arès, Dieu de la Guerre et de la Destruction.
Niveau: Alpha, échelon 6
Ølympians : 440
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Dim 19 Nov - 19:09

Yoooooo, bienvenue
Franchement, je suis ultra fan de ton personnage, elle déchire trop :yipi:
Je vais me pencher un peu plus longtemps sur l'histoire mais je veux déjà un lien
Puis Cara quoi , CARA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Liana K. Kennedy

administratrice

Messages : 796
Multicomptes : Scarlett ; Skylar
Date d'inscription : 21/08/2017

My quest
Parent divin: Hermès
Niveau: Béta (échelon) 5
Ølympians : 400
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Dim 19 Nov - 22:12

Non mais ou chez toi les elfes ils font bili bili bili ?? et c’est quoi c’te présentation de toi ? J’vais te donner à Ophélia pour la peine T’imagine bien que je suis aux anges que tu sois ici mon kiwi Bref vu que je suis sur mon portable c’est chaud pour te faire un message extra long mais promis je te aime et je te mettrais plein de smiley plus tard ! (Oh et ta Billie roxe du poney arc en ciel sous acide **)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Matthews


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Dim 19 Nov - 23:14

Rhhoooo merci beaucoup, z’êtes cro mignon ici ! :fulllov:
Vouiii, voui tout plein de lien !

Et Auré : moi aussi jeuh teuh aimeuh !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Blake E. Davis-Lawson

This world is so blind, cold as ice

Messages : 1212
Multicomptes : Cìaran ◊ Sloan
Date d'inscription : 21/08/2017

My quest
Parent divin: Chioné
Niveau: Béta (échelon) 5
Ølympians : 400
MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    Jeu 23 Nov - 20:51

La validation
Toutes nos félicitations!
Quelle émotion    
Déjà de un, t'es la première membre à être validée **
Et puis... Que te dire. J'adore tout simplement Billie. Tu m'as fait de nombreuses fois rire. Billie est vraiment ouf. Sincèrement dommage que nous ne soyons pas dans le même camp. J'aurai adoré faire des soirées alcoolisées avec Billie. Mais t'inquiète, je vais prendre soin de ton pote/frère  

En tout cas, je te valide   . Bienvenue parmi nous  

PS : Désolé, je rentre tout juste du boulot. J'ai pas pu te valider avant  

Ta fiche est maintenant terminée, et maintenant, les RPs vont pouvoir commencer! Cependant, nous te demanderons d'aller remplir quelques formalités avant de te lancer dans l'aventure. Rien de bien long, tu verras.  

Pour commencer, tu peux aller remplir ta fiche de combat, par là! Ça nous permettra de mieux cerner tes aptitudes au combat.
Tu as aussi le choix d'aller poster ta fiche de relation, de liens et même ta chronologie personnelle par ici. Ça te permettra de te tenir à jour, de garder un journal de ton activité et de te garder organisé.
Nous te demandrons de remplir le bottin des parents divins, le bottin des noms et prénoms, tes pouvoirs et celui des feat. Ça évite la confusion et ça permet aux nouveaux inscrits de les consulter pour faire leurs choix.  

Pour terminer, nous te souhaitons la bienvenue encore une fois, et nous espérons que tu t'amuseras bien parmi nous!  Si tu as des questions, n'hésite pas à MP un membre du staff, il nous fera plaisir de te répondre.  

☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.    


Revenir en haut Aller en bas
 
bili bili bili bili ! comme diraient les elfes de noël.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Evêques de Bretagne / Eskibien Breizh
» Tunisie - Kébili : grève générale des enseignants.
» IRM et Jus d'ananas
» [infos] Les elfes
» Vivre comme un roi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Gods :: The Fates :: Who am I ? :: Approved :: Herakles Colony-
Sauter vers: