Bloody Gods
Le forum est actuellement fermé pour une durée indéterminée. Merci de votre compréhension
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (abel+luca) see you again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Luca Rosebury


Messages : 282
Multicomptes : oswin, murphy, nevh, maisie.
Date d'inscription : 19/11/2017

My quest
Parent divin: Nyx, petit-fils de Thanatos.
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 420
MessageSujet: (abel+luca) see you again.   Jeu 30 Nov - 18:54


see you again
abel & luca

Tout est plus petit que dans ses souvenirs, alors qu'en réalité, c'est juste Luca qui est plus grand. Il pensait au moins qu'il y aurait une certaine familiarité dans les contours familiers de la cité grecque et de la colonie mais c'est long, douze ans. Les choses changent, un peu, les gens changent, beaucoup. Et lui, depuis quelques semaines, il a l'impression d'avoir mis les pieds dans un vieux rêve, ceux qui sont récurrents et vaguement familiers mais qui ont quand même ce truc qui dérange. Son père a vieilli, Lily a grandi, la maison grince quand ils marchent dans le salon. Rien n'est pareil mais tout est comme il l'a laissé. Juste plus vieux. En dehors des lettres échangées avec Lily, il n'y pensait vraiment, au fait que la vie avait continué. Quand il pensait au camp, il le voyait comme dans ses souvenirs. Douze ans plus jeune. Il ne sait pas vraiment quoi en penser, encore. Le camp qui était sa maison ne l'est plus depuis très longtemps, et ne l'est pas aujourd'hui. Pour l'instant, c'est juste étrange.
Il échappe à cette sensation en s'occupant. Le rôle de guide est parfait pour ça. Il se refamiliarise avec les lieux, les redécouvre pendant que les nouveaux arrivant les découvrent avec lui. Partager la sensation de nouveauté est sûrement rassurant. Tous dans le même bateau. Mais pas tout à fait. Il est un peu à part - le capitaine du bateau des paumés, pas à sa place dans la cité qu'il a connue toute son enfance. C'est difficile à supporter, certains jours, alors il embarque son équipage de perdus, et leur fait visiter la Nouvelle Rome. C'est moins chargé de souvenirs, les changements sont plus subtils, moins remarquables. Les gens sont toujours plus vieux, par contre, il n'échappe pas à ça.

Aujourd'hui, ce sont deux enfants d'Héphaïstos, des jumeaux d'un peu moins d'une dizaine d'années, qu'il emmène à la Nouvelle Rome. Il leur a fait visiter le camp grec dans son entièreté quelques jours auparavant, et la paire est... intéressante. Pour ne pas dire surexcitée, incapable de tenir en place et dans l'impossibilité de parler autrement qu'en questions absurdes. Et, en soit, Luca ne peut pas leur en vouloir. Il avait la même expression qu'eux le jour où il a quitté le camp et mis les pieds à New York.
A l'instant où il aperçoit les jumeaux, qui l'attendent près du portail menant au camp romain, ils commencent à sautiller sur place. Luca inspire - la journée va être longue, avant de les rejoindre. "Donc on traverse le portail et on est ailleurs ?" "Est-ce que ça donne envie de vomir ? Parce que j'ai mangé plein de pizza et j'ai un peu peur." Luca envisage brièvement de faire demi-tour, avant de se rappeler que c'est son job, maintenant. Un choix de vie à regretter en plus sur la pile. "Bonjour," il marmonne. Il se tourne vers le premier des jumeaux. "Oui, on traverse le portail et on est ailleurs, ne me demande pas comment ça fonctionne, j'en sais rien." Il fait face au deuxième. "Je suis à peu près sûr que ça ne te donnera pas envie de vomir et que ta pizza restera à sa place." "A peu près sûr c'est pas sûr à 100% de 100%," commente le premier jumeau d'un air pensif. L'autre agrippe son ventre. Luca hausse une épaule. "Il n'y a qu'une façon de le savoir."
Vingt minutes plus tard (vingt minutes, parce que c'est le temps qu'il a fallu au jumeau numéro deux pour être convaincu que, même si sa pizza ne survivait pas le voyage, il y avait aussi des pizzas à la Nouvelle Rome pour remplacer l'ancienne), ils entraient enfin à la Nouvelle Rome. Pour une fois, le duo était silencieux. La ville romaine faisait cet effet, dégageait quelque chose d'impressionnant, qui faisait parfois que Luca se sentait minuscule. "Hé, regarde, la statue trop moche," glousse alors jumeau numéro un. Jumeau numéro deux explose de rire, et Luca soutient difficilement le regard du groupe de demi-dieux romains qui les croisent. Ce n'est pas comme si les jumeaux avaient tort, sur ce coup. Il les entraîne quand même un peu plus loin, et la suite de la visite se déroule plus paisiblement.

Et puis Luca se laisse attraper par le bras par l'un des jumeaux, et sans trop savoir pourquoi, il est planté devant une boutique, les jumeaux curieux à l'intérieur, et il est à peu près certain que la personne devant lui est Abel, mais il n'est pas tout à fait sûr. Douze ans font ça aussi, rendent à peu près tout incertain. Même de reconnaître d'anciens amis. Surtout ça, en fait. Ils étaient des gamins, ils n'en sont plus, tous autant qu'ils sont. Il passe une main nerveuse dans ses cheveux, hausse une épaule. "Hey." Une pause, durant laquelle il cherche ses mots. Il n'en trouve aucun. "Toi aussi, t'as vieilli." Ah, bien joué. L'influence d'un duo de gamins impossibles, sûrement (non). "C'est pas vraiment ce que je voulais dire... ?" Il affiche une moue d'excuses, pas vraiment capable de se rattraper autrement, parce que c'est toujours aussi étrange de retrouver ceux qu'il avait quitté à peine sortis de l'enfance. Et en parlant d'enfance... "Luca, y'a au moins dix mille trucs de feux d'artifice là-dedans, faut que tu voies ça !" "Le monsieur a dit qu'on devait être avec un adulte en plus." "Comme si l'adulte allait penser que c'était une bonne idée de vous laisser entrer là-dedans," grogne Luca. Il a toujours le regard sur Abel, parce qu'il n'a aucune idée de quoi faire. Et ses deux boulets, à côté, ne vont pas tarder à shooter leurs questions dès qu'ils en auront l'occasion.

1023 mots.
(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abel Osterweil


Messages : 115
Multicomptes : not today, Satan !
Date d'inscription : 21/11/2017

My quest
Parent divin: Apollon
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 400
MessageSujet: Re: (abel+luca) see you again.   Ven 1 Déc - 11:16


see you again
abel & luca

La Nouvelle Rome, comme le camp Jupiter, était sa seule maison. Sa seule véritable famille, celle qu'Abel connaissait depuis des années. Un repère, plein de gens étranges et brisés peut-être, mais une véritable maison. Au départ juste pour les romains, mais petit à petit, les grecs sont arrivés, pour visiter cette grande ville. C'était toujours drôle de voir leur tête la première fois, tout le monde était impressionné par cette architecture, cette beauté, ce côté mystique, le genre qu'on ne pense voir que dans les films. Abel avait surement fait la même tête la première fois, qui sait.
Il se souvenait des premières fois des premières visites quand il était là, arrivé depuis peut être un ou deux ans. Deux ans d'entrainement dans le camp Jupiter ça fait toujours quelque chose, et il était déjà un adolescent un peu intimidant -quoi que, beaucoup moins que maintenant. Il se souvenait des deux gosses qu'on lui avait mis sur le dos, deux grecs. Abel était encore relativement nouveau au camp et c'était, avant la guerre, le rôle des nouveaux de faire visiter la Nouvelle Rome.

Une petite fille et un garçon, dix ans peut-être onze, complètement excités. Le fils d'Apollon se souvenait particulièrement d'eux parce qu'ils étaient sa dernière visite avant que les choses ne dégénèrent, avant qu'il ne devienne cet être plus froid et moins sympa. C'était encore les années innocentes, les années où rien à part un monstre ou deux allait venir troubler leur presque paix.
Abel tira sur ses gants pour les remettre correctement, continuant son chemin. Tout ça, c'était le passé maintenant. Il ne pouvait pas se permettre d'être nostalgique, il avait bien trop de soucis à régler, trop de papiers à signer, trop de patients à soigner. La guerre n'allait pas tarder à éclater, il le sentait, comme une odeur âcre et déplaisante qui le suivait absolument partout.

Les boutiques. Abel avait besoin de nouveaux gants pour l'entrainement, les siens avaient finis par craquer. Sur son chemin, beaucoup de romains baissaient la tête pour la saluer. Il était centurion maintenant, et beaucoup le respectait. On n'arrive pas à la tête d'une cohorte sur un claquement de doigts, ça c'est certain.
Des voix d'enfants le font tourner la tête. Surement des visites, parce que les deux gosses qu'il voyait n'avaient pas pu de dix ans. Abel les regarda un instant, sans s'arrêter. Ils le poussèrent à moitié pour rentrer dans un des magasins, et Abel allait faire la remarque quand il remarqua l'adulte qui les accompagnait. Le centurion reconnaissait cette tête, même si elle avait perdu ses rondeurs d'enfant. Il n'aurait probablement jamais pu l'oublier.
L'autre semblait l'avoir reconnu aussi, son regard était fixe, un peu écarquillé.  "Hey." Et Abel sait qu'il devrait répondre, dire quelque chose, mais il ne peut pas. "Toi aussi, t'as vieilli." cette phrase lui arrache un demi-rictus, une sorte de minuscule sourire. Luca n'a jamais changé. Après un semblant d'excuses (qui n'en sont pas vraiment, mais le romain s'en fou), les gamins reviennent pour tirer leur guide par le bras. Abel ne compte pas les laisser faire, cela fait des années qu'il n'a plus vu Luca, qu'il n'a plus vraiment eu de ses nouvelles.
Abel lance un regard noir aux enfants, pour les faire taire. Il ne supporte pas qu'on parle en même temps que lui. « Dites au monsieur qu'Abel est dehors, il vous laissera toucher à tout. Maintenant, retournez à l'intérieur. »

Sans attendre leur réaction, si oui ou non ils allaient lui obéir, le centurion tourna son regard vers Luca. « Tu as... grandi. Pas vieilli. Pas vraiment. » Abel était surement aussi à l'aise que le grec. « Mais ça fait des années. Hum... » il fit une pause, hésitant, et gratta sa joue gauche, couverture d'une cicatrice. « Tu n'es pas avec ton amie de la dernière fois ? Lila ? »


(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Luca Rosebury


Messages : 282
Multicomptes : oswin, murphy, nevh, maisie.
Date d'inscription : 19/11/2017

My quest
Parent divin: Nyx, petit-fils de Thanatos.
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 420
MessageSujet: Re: (abel+luca) see you again.   Lun 4 Déc - 22:24


see you again
abel & luca

Luca écoute à peine les paroles d'Abel, quand il porte son attention sur les jumeaux. Il en profite pour l'observer un peu plus franchement. C'est ce que font les gens qui ne se sont pas vus pendant des années : ils s'observent, et dans leurs esprits, c'est un avant/après. C'est ce qu'il fait là, à remarquer les différences qui se cachent dans les détails. Ce n'est qu'une fois qu'Abel se tourne à nouveau vers lui qu'il enregistre réellement ses paroles. Quelqu'un, à l'intérieur de la boutique, allait amèrement regretter d'avoir laissé les jumeaux toucher à tout. Luca n'arrive pas vraiment à trouver la force d'aller les récupérer avant le drame à venir.
La vérité était qu'une poignée d'année plus tôt, chaque fois qu'il repérait une ancienne connaissance au détour de ses déplacements, il faisait demi-tour et s'assurait de ne rester à bonne distance pendant plusieurs jours, juste au cas où. Pour éviter les discussions maladroites, les discours accusateurs, les suggestions d'un retour. Parce qu'il n'avait pas de quoi se justifier aussi. Il ne faisait pas grand chose, hors du camp. Il n'était pas plus heureux. Il ne voulait juste pas revenir.
Mais maintenant, il est de retour. Et les regards sont un peu accusateurs parfois, et recroiser certains visages fait l'effet d'un coup dans le ventre, mais il est là. Ce n'est plus son genre de fuir, de toute façon.

"Tu as... grandi. Pas vieilli. Pas vraiment." Il y a quelque chose de différent chez Abel, mais Luca n'arrive pas à savoir quoi. Pas les années, mais autre chose. Il affiche un sourire maladroit, hausse une épaule. Il a encore le temps de vieillir. Enfin, si la guerre ne l'attrape pas avant. "Mais ça fait des années." Luca toussote, hoche brièvement la tête. "Quelques unes, oui. Je..." Il s'arrête net, parce que la question d'Abel le déstabilise. Il reste silencieux quelques secondes, en cherchant les mots. "Lily ? Non, elle... Elle m'en veut un peu pour les douze ans d'absence." Il ponctue sa phrase d'un rire nerveux, jette un bref regard en direction de la boutique, et reporte son attention sur Abel. Il laisse le silence retomber un instant, et ajoute. "Je m'attendais pas à te croiser, je, hm. Je comptais venir te voir." Il fait une brève pause, et un sourire s'étire malgré lui sur ses lèvres. "J'étais juste intimidé à l'idée de me retrouver à nouveau face à mon superhéro d'enfance." Il sourit, mais il regarde ailleurs dans la rue, parce qu'au fond, c'est un peu vrai. Ce n'est pas vraiment qu'il était intimidé, mais Abel avait été son "superhéro", après tout. Le genre de superhéro qu'on n'aime pas décevoir.
C'est con, mais c'est comme ça. Pace qu'avant, Abel était un peu tout ce qu'il voulait être en grandissant, mais qu'il a abandonné ça en tournant le dos à son camp et à sa famille. Il n'y a jamais rien eu de glorieux là-dedans. Alors peut-être que oui, il n'osait pas affronter ce qu'il voulait être mais n'est jamais devenu. C'est trop tard maintenant. Abel est juste en face de lui, et Luca n'est absolument pas préparé. (Finalement, peut-être qu'entrer dans la boutique et laisser les jumeaux la faire exploser est une course d'action envisageable. Peut-être.)


(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abel Osterweil


Messages : 115
Multicomptes : not today, Satan !
Date d'inscription : 21/11/2017

My quest
Parent divin: Apollon
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 400
MessageSujet: Re: (abel+luca) see you again.   Lun 11 Déc - 3:25


see you again
abel & luca

Abel l'écoute et l'observe. Les années ont été cruelles, peut-être plus envers lui-même qu'envers Luca, mais cela ne change rien à leur cruauté. Il a changé, ce n'est plus un enfant, et c'est peut-être ça qui fait mal, au fond. Si Luca était toujours un gosse un peu trop actif, peut-être qu'Abel serait toujours un ado fier et passionné ; mais ce n'est plus le cas, alors le romain le fixe, le regarde, le scrute. Il a juste grandis et quelque part, le fils d'Apollon est heureux de le voir aussi épargné par la guerre. Peut-être que cela fait du grec un lâche, mais ça fait de lui un lâche en bonne santé (d'après ce qu'il peut voir), un lâche vivant, et très franchement, Abel ne demandait pas mieux.
Luca est nerveux, et le centurion ne lui en veut pas. Il ose à peine le regarder, son regard n'est pas fixe, tandis qu'Abel ne le lâche pas des yeux, comme si en un clin d'oeil son interlocuteur allait disparaître encore pendant une douzaine d'années. "J'étais juste intimidé à l'idée de me retrouver à nouveau face à mon superhéro d'enfance." et Abel continue de le fixer, sans rien montrer de sa surprise, sans rien laisser paraître. Il se tend en l'entendant, il a encore plus peur de le décevoir, par sa nouvelle apparence, par son nouveau lui.

Le romain attend la suite sans jamais la voir arriver, et le silence pèse encore un peu plus lourd. Il se racle la gorge et joue anxieusement avec ses gants, faisant grincer le cuir contre sa peau. « Ils me l'ont dit, ton départ. Je ne sais plus qui, peut-être ton amie... » Le centurion fixe Luca, sent son malaise. Bien sûr qu'il n'aime pas parler de ça, avec son retour, tout le monde doit lui en parler. Il se redresse, ses épaules sont droites, comme pour affronter un danger -ou juste pour essayer de se faire plus grand, plus fort. « Ecoute, tu es parti, tu es revenu, c'est fini. Tous les autres doivent te faire chier avec ça, ce ne sera pas mon cas. Avec moi, tu l'assumes, que ce soit fièrement ou non. » il reprend une grande inspiration, une seconde, et son sourire se fait très légèrement plus grand, peut-être plus nostalgique aussi. « Je vois que tu es de corvée baby-sitting à ma place cette fois. Avant que tu poses la question, non, tu n'étais pas mieux ou plus calme que tes deux jumeaux. » Abel jette un coup d'oeil à l'intérieur du magasin, croise le regard désespéré du vendeur, avant de se retourner vers le plus jeune. Il n'aime pas parler de lui, mais il ne veut pas non plus forcer Luca à parler de son ancienne vie, son entre-deux. « Je suis centurion maintenant, depuis sept ans. Cohorte des serres d'aigle, les médecins. C'est. Hum. L'un des rôles les plus importants. » Le fils d'Apollon ne dit pas ça avec fierté, encore moins pour se jeter des fleurs. Il veut que Luca sache, ce qui a changé, comment il a évolué.  

(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Luca Rosebury


Messages : 282
Multicomptes : oswin, murphy, nevh, maisie.
Date d'inscription : 19/11/2017

My quest
Parent divin: Nyx, petit-fils de Thanatos.
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 420
MessageSujet: Re: (abel+luca) see you again.   Sam 16 Déc - 19:19


see you again
abel & luca

Ce n'est pas qu'il a honte d'être parti. Il ne serait jamais parti aussi longtemps s'il avait eu honte - il n'aurait pas ignoré tant de lettres de Lily le suppliant de revenir. Il ne se sent pas coupable non plus, pas vraiment. Mais ça n'est jamais agréable d'entendre les remarques, de voir les effets de son départ sur sa famille ou de regarder les choses changées en face. C'est rapidement épuisant de voir la déception ou la rancune dans tous les regards. C'est ça, aussi, qui lui fait éviter le regard d'Abel. Il n'a pas envie d'y voir tout ça. "Ils me l'ont dit, ton départ. Je ne sais plus qui, peut-être ton amie..." Luca pose les yeux sur les gants qu'Abel porte, son attention attirée par le mouvement. Il reste concentré dessus, reconnaissant pour la distraction, aussi infime soit-elle. "J'imagine..." Il n'a pas grand chose d'autre à répondre, parce qu'il n'avait même pas pensé au fait que son père et Lily avaient eu à annoncer son départ aux autres. Il reste silencieux, cherchant désespéremment quelque chose à ajouter, mais c'est Abel, qui parle finalement. "Ecoute, tu es parti, tu es revenu, c'est fini. Tous les autres doivent te faire chier avec ça, ce ne sera pas mon cas. Avec moi, tu l'assumes, que ce soit fièrement ou non." Luca redresse la tête, croise le regard d'Abel, et cette fois, le soutient. Il y a une petite lueur de défi dans ses yeux quand il incline la tête. "Je l'assume, entièrement." Il a le ton un peu trop sérieux, peut-être, mais il refuse qu'Abel puisse penser qu'il ait des regrets à propos de son départ. Il regrette peut-être la façon dont il l'a géré, mais jamais d'être parti. C'était la meilleure chose qui puisse lui arriver.

Luca tourne instinctivement la tête en direction du magasin, apercevant une touffe de cheveux appartenant à l'un des jumeaux. Toujours en vie, toujours debout. Correct, il ne s'attendait pas à ce qu'ils tiennent si longtemps. La remarque d'Abel lui fait afficher une mine outrée. "Pas plus calme... ? Tu les as vus ?" Ses souvenirs d'enfance sont flous, mais il n'a jamais été comme ça. ... Si ? Les gens changent, faut croire. Abel reprend, et Luca reporte son regard sur lui, l'observant pour de bon, cette fois. Du bout des doigts, il joue avec le rebord de son propre gant, toujours un peu nerveux. Centurion... Il lui adresse un sourire lumineux. "C'était obligé, t'étais fait pour ça." Malgré les années, il se sent quand même fier. Eh, il sait choisir ses superhéros, au moins. "Félicitations, avec un peu de retard," il ajoute avec un rire qui sonne bancal. Et comme Abel a partagé et qu'il n'a pas de grand succès à partager, il continue. "J'ai passé quelques années dans le Tennessee. C'est aussi ennuyeux que ça en à l'air, mais c'était sympa." Plus que sympa. La maison de sa tante et la complicité avec ses cousins lui manque encore maintenant. Il hausse une épaule. "Le reste du temps, j'ai été un peu partout. Mais j'ai pas vraiment de photos pour le prouver." Un léger sourire s'affiche sur ses lèvres, qui s'évanouit rapidement. "Enfin, voilà." Quel loser.



(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (abel+luca) see you again.   


Revenir en haut Aller en bas
 
(abel+luca) see you again.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caïn et Abel
» ABEL DE PUJOL, Alexandre-Denis
» Cain et Abel
» Cain et Abel...
» Le manque d' amour d'Abel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Gods :: Camps :: Jupiter's Camp :: La Nouvelle-Rome :: Les boutiques-
Sauter vers: