AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zélie Kingsleigh
avatar


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Mer 27 Déc - 22:42

Kingsleigh, Zélie "Alice".
ft. willa holland.
  • 24 ans.
  • Américaine
  • Hétérosexuelle
  • Dionysos
  • Herakles Colony
Fichier n°34590 : KINGSLEIGH, Zélie.
Surnom : Alice. Vu le nom de famille, et son état permanent, et son histoire avec Disney, c'était presque une obligation. On l'appelle plus souvent Alice que Zélie, d'ailleurs. Mais il y a aussi Lily, Zézé, et tutti quanti. Elle arrive à en oublier son véritable prénom, parfois.
Date et lieu de naissance : Elle est née le 7 novembre 1993 à Phoenix, dans l'Arizona.
Statut civil : Célibataire.
Signes Particuliers : Presque toujours défoncée ou bourrée. Et elle a un tatouage dauphin sur la fesse gauche, cicatrice d'une soirée passée avec Billie...
Occupation principale : Stratège à la Colonie, revendeuse renommée d'objets de collection Disney sur Ebay (son pseudo est alicewonderland1107, parce qu'il y en avait déjà d'autres avant elle), dealeuse quand c'est un peu chaud financièrement, créatrice de nouveaux cocktails.
Nombre d'années passées dans le camp : 13 ans.

Parent divin : Dionysos.
Pouvoirs :
+ Tourniquet aquatique. C'est ainsi que Zélie le nomme. Il s'agit d'envoyer un jet d'eau à la manière d'un tuyau d'arrosage ouvert à fond, sauf que ce n'est pas de l'eau mais de la vodka - yeux sensibles s'abstenir. Si elle a nommé son pouvoir ainsi, c'est que lorsqu'elle se foire, on dirait juste une bonne imitation de tourniquet aquatique.
+ Diffusion de drogue. Elle peut en faire voir de toutes les couleurs à une ou plusieurs personnes, que ce soit au camp comme à la guerre, pour déconner comme pour emmerder. Ses victimes sont défoncées, leurs réflexes deviennent lents, voire mauvais, des hallucinations arrivent souvent. Enfin pour ça, il faudrait qu'elle réussisse à tous les coups. Pour l'instant, elle ne contrôle pas bien ce pouvoir - d'où le fait que la Colonie soit régulièrement sujette aux essais foireux de la fille du vin.
Arme : Une épée en bronze céleste qu'elle peut ranger en bijou d'oreille. Une jolie bricole décorée d'une guirlande de pousses de vignes. Pour l'activer ou la rétracter, il lui suffit de dire "Ainsi font font font les p'tites marionnettes".
Objet magique : Une gourde sans fond dont le contenu déforme la vision de la réalité. En effet, tout paraît démesurément trop grand ou trop petit. Un petit biscuit aura la taille d'une lourde porte de château, une hallebarde d'un couteau à beurre, etc.
Ton défaut mortel : Sa légendaire légèreté. Un jour, ça va la perdre.
Caractère/Anecdotes
Ses meilleures idées lui viennent quand elle est bourrée ou défoncée, c'est pourquoi on lui dit rarement quoique ce soit quand elle boit ou fume. + Et puis, elle est invivable lorsqu'elle est sobre. Pire qu'une personne lambda bourrée ou défoncée, justement. Certains lui ramènent même régulièrement une fiole de whisky pour la rendre agréable à vivre. + Elle aime se foutre à poil, pas forcément pour choper, juste parce qu'elle est plus à l'aise ainsi. Si l'alcool désinhibe, ça marche très bien sur elle. + Déterminée, que ce soit sur un champ de bataille ou lorsque ça devient sérieux. Elle est toujours au taquet. + Elle se donne des airs un peu con-con, mais elle en a dans la cervelle, c'est surtout histoire de tromper son monde. + Elle n'est pas très à l'aise avec les événements tragiques, elle ne sait jamais ce qu'il faut dire dans ces cas-là. Elle, sa facilité, c'est l'humour. Même, et surtout, quand il ne faut pas. + Zélie est ultra-loyale envers les siens. Elle peut être vraiment conne parfois, mais on ne peut pas lui reprocher le reste. + Elle est rapide quand il s'agit de faire une course. Surtout quand elle a les flics au cul. C'est juste une question d'habitude, en fait. Officiellement, c'est grâce à son entraînement + Il lui arrive quelques fois d'être sérieuse, comme pour son poste à la Colonie, qu'elle prend très à coeur. + Sa bonne résolution chaque année ? Inventer un nouveau jeu d'alcool chaque jour.
Dis m'en plus sur toi...
Prénom/Pseudo: Laurie/sliteatoves_
Age : 21 pilots.
Disponibilité: Là c'est les vacances donc ça va, après ça se corse et je serais là surtout le week-end.
Pays : du saucisson.
Comment as tu connu BG : ça sentait la choucroute.
Scénario/PV ou inventé : pv qui m'était clairement destiné Fuck
Le mot de la fin ? : Quelqu'un m'explique le "santé, mais sans les bras" ? j'ai jamais compris.

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie Kingsleigh
avatar


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Mer 27 Déc - 22:42

L'histoire
L'histoire

« Déclinez votre identité. »
Le commissariat puait la pisse. Zélie devina que le petit matin était sur le point de se lever. Les lieux ressemblaient à un vulgaire musée de la débauche nocturne. Cellules de dégrisement, dealers en garde à vue, petits délinquants, un couple chopé en train de forniquer sur le parking d’un supermarché - ils n’avaient visiblement pas compris que lorsque l’on s’adonnait à ce genre de pratiques sur des lieux publics, il fallait se cacher des caméras. L’homme en uniforme de l’autre côté du bureau réitérait son ordre. Zélie contemplait alors son bureau. Des centaines de feuilles volantes entassées dans un coin et qui finiraient sûrement dans la poubelle, quelques photos d’enfants blonds et boudinés, d’une femme qui donnait envie d’aller voir les putes ou de se pendre, et un gros chien. Il devait sûrement s’appeler Rex ou Médor. Le flic prit un ton sec, le volume sonore avait légèrement augmenté. Il devait être éreinté de sa nuit de surveillance. « Alice Kingsleigh, » répondait-elle enfin. Aucune réaction chez son interlocuteur. Pas le moindre sourire en coin. « Ne vous foutez pas de ma gueule, vous n’allez vous attirer que des emmerdes. » Zélie haussa les épaules. C’était ainsi qu’on l’appelait à la Colonie. « Je déconne pas, je le jure sur mes chaussures. Et j’y tiens, à mes chaussures. » Devant le sérieux de la jeune femme en face de lui, mais l’air dubitatif peint sur son expression, le policier tapa Alice Kingsleigh sur les touches suintantes de graisse de son vieil ordinateur. Zélie, elle préférait ne pas donner son véritable prénom. Il n’y avait presque qu’à la Colonie qu’on le connaissait. Sa mère était une grande fan de l’univers de Disney, et bien que ça ait un peu dégoûté la jeune femme, l’oeuvre de Lewis Carroll restait sa favorite. Le mec était au moins autant déchiré qu’elle au quotidien, et elle se plaisait à incarner sa création. Parce que dans le fond, elle était la création d’un déchiré. « Votre âge. » « J’ai vingt-quatre ans. » « Bien. Personne à prévenir en cas d’urgence, un parent peut-être ? » Zélie allait vraiment faire péter un câble au bonhomme. « Ma mère est morte. Mais mon père vous pouvez le trouver, il s’appelle Dionysos, c’est le dieu du vin et il est super pote avec un mec à moitié cheval. Ils sont à la Colonie, où il y a plein de gens comme moi, enfants de dieux balèses avec des super-pouvoirs. » Elle ne déconnait pas, et pourtant, elle risquait vraiment de passer le reste de la nuit et la journée suivante en cellule de dégrisement. Le poulet soupira. Dépité, exaspéré. Qui lui avait foutu une connasse pareille pour terminer sa nuit de travail ?

Mais Zélie ne mentait pas. On lui posait des questions, elle répondait certes comme une givrée le ferait pour un mortel, mais elle répondait franchement. Le policier avait sûrement dû remarquer son air sûre d’elle, alors il tapait sur sa machine les conneries qu’il entendait. Un de ces quatre, on l’enverrait à l’asile. Et là, elle serait vraiment la réincarnation d’Alice.
Sa mère avait, quand Zélie était toute petite, une immense collection d’objets de collection vendus dans les parcs Disney. Sa fille était oppressée par tout cet amas de figurines, de poupées qu’elle n’avait pas le droit de toucher, de peluches représentant les personnages phares de la firme. Zélie n’avait jamais suivi le délire de sa mère. Elle la laissait faire le tour du monde dans l’unique but de croiser Mickey aux quatre coins du globe. Mais d’aussi loin qu’elle se souvienne, parmi tous ces personnages caricaturés et édulcorés, Zélie avait toujours eu un penchant pour Alice et son univers psychédélique. Ce penchant devint une passion lorsque à l’école on lui fit lire le roman de Lewis Carroll. Elle était tombée amoureuse des mots-valises, des divagations, d’un univers déconnecté de sa réalité. Au point qu’elle commence à l’école à se faire appeler Alice. Par sa mère aussi, trop heureuse de se donner une raison de plus d’acheter tous les produits dérivés du dessin-animé. Sa pauvre maman… Elle est partie il y a cinq ans, un malheureux accident de bus alors qu’elle se rendait une fois de plus à Orlando, laissant à Zélie son trois pièces à New-York pour elle toute seule. Concernant son paternel, et même si le flic n’y croyait pas, son état d’ébriété lui donnait le droit de dire la vérité crue. Sa mère avait fabriqué un enfant suite à une aventure avec un dieu. Elle n’avait jamais caché à sa fille ses origines, et Zélie n’y avait pas cru jusqu’à ce qu’un demi-bouc la ramène à la Colonie, sauvée d'une empoussa fondue dans la masse, l'année de ses onze ans. À vrai dire, Zélie ne savait rien sur les monstres. Le satyre lui avait seulement raconté comment certains parvenaient à se fondre dans la masse, prendre des apparences quasi normales et tromper leur monde grâce à la Brume. Zélie n'avait pas été attaquée, mais l'empoussa avait été repérée, alors il valait mieux prévenir que guérir. La Colonie, c'était un genre de QG pour les bâtards avec des super-pouvoirs comme elle, avec son système, ses nouveaux venus réguliers, les miktos, etc. Elle avait alors rencontré son père, qui pour quelque connerie était condamné à supporter ce troupeau de gamins hyperactifs. Il ne lui en a pas fallu plus pour accepter que Dionysos puisse être son véritable père. « Date et lieu de naissance ? » Zélie fut tirée de sa rêverie. « Le 7 novembre à Phoenix. J’y ai vécu un an ou deux avant que ma mère ne déménage à New-York, pour se rapprocher de son petit-ami riche de l’époque. On a pas mal voyagé ensuite, surtout pour visiter les parcs d’attractions Disney un peu partout dans le pays et dans le mon… » Le policier commençait à perdre patience. C’était soit son interlocutrice répondait après avoir répété au moins trois fois la question, soit elle disait de la merde, soit elle parlait trop. Zélie s’arrêta dans son élan. Elle qui pensait que des liens avaient commencé à se créer entre eux. Dommage. « OK… Alors vous savez pourquoi vous êtes là, hm ? Des témoins vous ont vue courir nue dans les rues en hurlant Mort aux traîtres. Vous connaissez le montant de l’amende pour ça ? » Il ne devait pas se douter de l’engagement dont je faisais preuve. Elle parlait de toute évidence de tous ses semblables qu’elle avait vu quitter la Colonie depuis toutes ces années pour rejoindre un camp opposé. Elle les retrouverait peut-être bientôt sur un champ de bataille. Et un jour, elle y passerait peut-être. Qu’est-ce que c’était de courir nue dans une ville face à une situation pareille ? C’était comme un marin qui allait voir les putes de temps en temps après avoir passé des mois en mer à seulement s’astiquer l’aubergine. D’accord, mauvaise image. Bref. Le poulet ne pouvait pas comprendre. Et puis de toute façon, tout ça, c’était l’idée de Billie. C’était la faute de Billie. Sa demi-soeur avait piqué le coussin préféré de Zélie sous prétexte qu’il sentait plus la lessive que le sien. Pour le récupérer, Zélie était prête à tout. Mais elle éviterait de parler de Billie, parce que sa soeur était bien connue dans cet endroit, et ce serait sûrement pas en faveur de la jeune femme. Depuis treize ans qu’elle était à la Colonie, Billie avait toujours de nouvelles idées en stock pour mettre Zélie dans la merde. Cette dernière pensera à se venger dès aujourd’hui. La vengeance n’est pas un plat qui se mange froid, c’est un plat qui se mange tout de suite, comme au fast-food. Dans l’ensemble, elle adorait les membres de la Colonie, qu’elle voyait comme une immense famille, mais Billie la faisait vraiment chier par moments. Surtout quand il fallait qu’elle se retrouve dans un commissariat. « De plus, d’après le test, vous avez actuellement seize grammes d’alcool dans le sang. Je ne sais même pas comment vous faites pour avoir encore l’air d’être dans un état normal. Deuxième question, vous connaissez le montant de l’amende pour ivresse sur la voie publique ? » Et bien sûr, l’autre conne n’était même pas là pour me soutenir. Pas même une oreillette pour me souffler quoi dire ! « Madame ? Je vous ai posé une question. » Zélie avait tellement l’habitude de ce genre de phrases. Elle l’entendait souvent de la part de son père ou de Chiron, même de la part des autres demi-dieux. Elle était trop souvent dans ses phases, dans son monde, dans son Pays des Merveilles, surtout quand on avait besoin de son aide ou de son avis. Mais souvent, elle s’en sortait en balançant de bonnes idées. Elle n’était pas devenue stratège et cheffe de dème parce qu’elle était perchée. L’alcool lui donnait surtout du plomb dans la cervelle. Mais là, elle n’était pas en pleine réunion. Elle improvisait. « Vos paupières sont lourdes, monsieur, très louuuurdes. »

La comédie était terminée. Le jour commençait à percer au travers des stores poussiéreux du commissariat, et Zélie commençait à s’emmerder sévère. Elle avait surtout besoin de dormir avant de prendre ses oeufs au whisky et son chocolat chaud à la liqueur de fraise du matin. Le policier en était sûrement à son quatrième café maintenant, il luttait contre le sommeil mais il perdait la bataille. C’était devenu une cible trop facile pour Zélie. Elle usa de sa diffusion de drogue. Et elle avait sûrement un peu trop forcé. Ou le gars n’avait juste pas du tout l’habitude de se défoncer. Il appuya sa tête contre ses paumes, ses coudes étaient ancrés dans le bureau en bordel, il était par moment sujet à de légers sursauts. Oui, là il est bien défoncé. « Tout va bien, monsieur ? » Aucune réaction. « Vous avez vraiment besoin de rentrer chez vous. » Elle lui tapota affectueusement l’omoplate. Toujours pas de signe de vie. Il avait l’air de respirer encore, Zélie ne s’inquiéta donc pas. Elle tourna l’écran de l’ordinateur vers elle, et attira le clavier à portée de ses mains. Elle relu son rapport. J’ai parlé de Colonie, pourquoi il a écrit secte ? En plus il fait plein de fautes partout, est-ce qu’il sait ce qu’est l’école ? Elle effaça tout le contenu de la page. Et elle supprima le document, il suffisait qu’il connaisse l’astuce du Contrôle + Z pour niquer le groove de la fille de Dionysos. Elle ouvrit un nouveau fichier, et réécrivit son histoire, à sa sauce. « Alort c’est l’histoire d’une femme qui va en boîte, qui gardes son portable dans sa poche et qui se le fée chourer. C’été le dernier iPhone, elle ait déçut, et compte bien niker le coupable. J’espaire qu’elle me nikera aussi parsque son décolleté la mais vraiment en valeurs. Voilà voilà. » Zélie ne savait pas écrire un rapport, elle tentait juste de le faire en se mettant à la place du flic. Et ce n’était pas très glorieux. Elle prit également soin de changer le nom et la date de naissance, pour Fleur DeLacour, née le 14 février 1996 à Paris. Ils n’y verront que du feu. Ou pas. Le poulet, lui, s’était visiblement endormi. Et si c’était un peu plus que du sommeil, ses collègues du matin auront sûrement - elle l’espérait - l’intelligence de l’emmener aux urgences. Zélie prit son sac - avec l’iPhone tranquillement rangé dans la poche arrière -, replaça l’écran et le clavier de l’ordinateur à leur place d’origine, et se recoiffa pour ne pas avoir l’air d’une droguée de fin de soirée, puis elle quitta les lieux, l’air de rien. Finalement, c'était trop facile. Et au moins, elle récupèrera son coussin pour ce matin.

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie Kingsleigh
avatar


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Mer 27 Déc - 22:42

+1 cazou
(edit : plus court que prévu finalement)

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana K. Kennedy
avatar
administratrice

Messages : 794
Multicomptes : Scarlett ; Skylar
Date d'inscription : 21/08/2017

My quest
Parent divin: Hermès
Niveau: Béta (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Mer 27 Déc - 22:44

T'es belle, j't'aime, j'te bz...

Pas besoin de te dire courage, tu gères déjà

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie Kingsleigh
avatar


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Mer 27 Déc - 22:51

C'est moi qui te bzzzz

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake E. Davis-Lawson
avatar
I'm as cold as your mother last night

Messages : 1149
Multicomptes : Cìaran ◊ Sloan
Date d'inscription : 21/08/2017

My quest
Parent divin: Chioné
Niveau: Béta (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Mer 27 Déc - 23:27

JE T'AIME ! JE TE VEUX DANS MON ÉQUIPE ! C'EST TROP PAS DU JUSTE

Bon courage et réserve moi un lien

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie Kingsleigh
avatar


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Jeu 28 Déc - 0:45

T'inquiète pour le lien, je te fais une place
Et elle est trop fidèle aux grecs pour ça, coco What a Face
Elle va te niquer en combat, c'est tout ce que tu peux espérer

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damian R. Di Rienzi
avatar


Messages : 651
Multicomptes : Horus/ Caius
Date d'inscription : 18/11/2017
Localisation : À la colonie en général

My quest
Parent divin: Chioné
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 520

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Jeu 28 Déc - 0:50

Le tourniquet aquatique m'a trop achevé C'est trop génial

Alors re-bienvenue par ici, inutile de dire que tu fais un choix du tonnerre et hâte de voir ce que tu vas en faire en rp

( Je peux avoir des verres gratuits? Et des objets Disney? )

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie Kingsleigh
avatar


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Jeu 28 Déc - 1:20

Mingus m'a bien orientée sur cette idée, je dois dire
Merci
(T'auras les verres gratuits de sa gourde magique What a Face Pour les objets Disney, j'espère que tu paies bien )

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Matthews
avatar


Messages : 391
Multicomptes : lyllian-aaron mclochlainn | ani lewis | exas & hillel davis
Date d'inscription : 18/11/2017

My quest
Parent divin: Dionysos
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 500

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Jeu 28 Déc - 11:14

rebienvenue à toi !

Allez vite vieng coupine qu’on fasse tout plein de connerie What a Face
On va retourner les deux camps alleeeeeez !!!

J’aime bien le feat, je sais pas si c’est toi qui la choisi mais il est woooooaw ! (comme les soirées au pacha !)

Bon courage pour ce que tu dois fignoler si c’est pas déjà fait !



mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Jeu 28 Déc - 12:04

Re-bienvenuuuueee Zezetteeeeeeeeeeeee réserve moi un lien What a Face What a Face

mots
Revenir en haut Aller en bas
Liana K. Kennedy
avatar
administratrice

Messages : 794
Multicomptes : Scarlett ; Skylar
Date d'inscription : 21/08/2017

My quest
Parent divin: Hermès
Niveau: Béta (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Jeu 28 Déc - 12:49

La validation
Toutes nos félicitations!
Non mais ... J'en peux plus de toi Ta fiche est tout bonnement génial ma courgette ** LE PV est carrément respecté, j'aime ce que tu as fait de Zélie, même si moi, sérieux, qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de toi ( déjà que j'ai Billie, c'est pas un cadeau ) Bon allez, file, court, vole, fais ce que bon te semble, j'ai rien à redire, profite en Razz

Ta fiche est maintenant terminée, et maintenant, les RPs vont pouvoir commencer! Cependant, nous te demanderons d'aller remplir quelques formalités avant de te lancer dans l'aventure. Rien de bien long, tu verras.

Pour commencer, tu peux aller remplir ta fiche de combat, par là! Ça nous permettra de mieux cerner tes aptitudes au combat. Il est aussi temps de choisir tes spécialisations, tu les trouveras en les cliquant sur ce lien. Va aussi vérifier si tu peux passer au niveau suivant, c'est par là que ça se passe !
Tu as aussi le choix d'aller poster ta fiche de relation, de liens et même ta chronologie personnelle par ici. Ça te permettra de te tenir à jour, de garder un journal de ton activité et de te garder organisé.
Nous te demandrons de remplir le bottin des parents divins, le bottin des noms et prénoms, tes pouvoirs et celui des feat. Ça évite la confusion et ça permet aux nouveaux inscrits de les consulter pour faire leurs choix.

Pour terminer, nous te souhaitons la bienvenue encore une fois, et nous espérons que tu t'amuseras bien parmi nous! Si tu as des questions, n'hésite pas à MP un membre du staff, il nous fera plaisir de te répondre.

☾ anesidora

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie Kingsleigh
avatar


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Jeu 28 Déc - 15:02

Billie; C'est toi la connerie !
(ouuuh la régalade )

Bradley; Merci Coco

Aaliyah; Le gif que t'as choisi est génial
Marci marci marci marci

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D. Nawal Khalil
avatar
passive depressive

Messages : 360
Multicomptes : Alisha, June, Artémis.
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : mont tamalpais, où vivent les membres de la chess tribe.

My quest
Parent divin: Achlys, déesse du malheur et du poison.
Niveau: Béta (échelon) 3
Ølympians : 420

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Jeu 28 Déc - 18:43

Trop rapide. J'ai même pas eu le temps de passer NON MAIS C'EST QUOI CETTE EFFICACITÉ TU TE CROIS OU LA ???
En vrai j'APPROUVE le choix de pv, elle était trop cool et j'avais un peu hâte de voir quelqu'un la jouer parce qu'elle a l'air super animée. (Et puis le pouvoir tourniquet ... j'ai pouffé de rire comme une gamine ).
Allez va ! Re-bienvenue à la casa !

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana K. Kennedy
avatar
administratrice

Messages : 794
Multicomptes : Scarlett ; Skylar
Date d'inscription : 21/08/2017

My quest
Parent divin: Hermès
Niveau: Béta (échelon) 5
Ølympians : 400

MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   Lun 8 Jan - 14:58

http://bloodygods-pj.forumactif.com/t149-post-commun-du-2nd-deme#694 => Tiens, vilaine @Zélie Kingsleigh, ton dème est prêt, file t'en occuper sinon, je te fouette

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)   


mots
Revenir en haut Aller en bas
 
get us while we're hot, get us while we're hot - come on take a shot. (zélie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» shot online
» truc et astuce pour négocier un contrat téléphonique
» Si ça vous tente d'en brailler une shot...
» M42 au sony cyber shot
» L'ortie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Gods :: The Fates :: Who am I ? :: Approved :: Herakles Colony-
Sauter vers: