AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Will you take care of me ? [Jake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mingus Hayes
Messages : 81
Multicomptes : Levi Kay-Jackson
Date d'inscription : 15/12/2017

My quest
Parent divin: Eros
Niveau: Alpha (échelon) 6
Ølympians : 610

MessageSujet: Will you take care of me ? [Jake]  Sam 6 Jan - 22:56

Il se demande ce qui lui prend parfois... de s'infliger ce genre de choses ! De s'infliger des entraînements comme ça ! Ce qui lui prend ? C'est qu'ils sont en guerre malheureusement et si en effet Mingus aime flâner il se doit, parfois, de faire des efforts pour ne pas rester à la traîne, pour montrer que derrière une superficialité apparente il reste un combattant redoutable. Donc ouai, parfois il se plie à l'exercice, parfois il fait en sorte d'améliorer ses capacités de combat pour ne pas seulement se reposer sur les armes qu'il tient en main et cela donne ces petites séances d'entraînement comme il a actuellement avec Jake. Le seul soucis c'est qu'à la base... si il était venu au Camp Jupiter, c'était vraiment pour s'accorder des petites vacances... alors son ami il comptait bien lui faire payer cela en lui faisant faire un bon massage ! Même si il est vrai qu'au moins avec lui l’entraînement se fait moins monotone, moins emmerdant. Enfin bon, au moins c'est fait, au moins c'est bon, ils en ont terminé avec cette corvée et enfin ils vont pouvoir se reposer !

La séance terminée, totalement essoufflé, éreinté même, Mingus range ses armes, reprenant leurs formes de gourmettes. Presque aussitôt il se laisse tomber en arrière, s'allongeant sur le sol en poussant un gigantesque soupir. Tous ses muscles lui font mal, le tirent... il sent qu'il va avoir des courbatures demain. Il est donc là, les jambes écartés, les bras écarté, à regarder le ciel en soufflant et regardant sa respiration se transformer en vapeur glacé avec ce temps. L'avantage au moins... c'est qu'à se donner autant il ne ressent même pas le froid. Pire que ça même, ça lui fait du bien alors qu'il ne porte rien de plus qu'un t-shirt en haut, ayant retiré les autres couches avant le combat. Il tourne alors la tête vers son camarade, le regarde avec un sourire « Je vais commencer à me demander si t'aimes pas un peu trop me taper sur la gueule ! T'as pas un autre moyen de me prouver ton amour ? Tu sais, les câlins je comprend aussi, hein ? » Après tout, quitte à devoir s'exprimer par des gestes, par des contacts... c'est clair que franchement ce qu'il préférait Mingus c'est quelque chose de plus doux ! Mais bon, il sait aussi qu'à coup de câlin il n'ira pas loin dans la vie, pas loin dans la guerre du moins car si il adhère au principe de faire l'amour au lieu de faire la guerre, il sait qu'il a plus de chance de se faire planter par une épée, ceci même avec son don certes on ne peut plus pratique ! Mais malheureusement tout de même limité.

Du coup il se redresse un peu le petit blond, le fils d’Éros qui se dit que le sol est quand même bien confortable. Il s’étire un peu, fait craquer ses articulations et se met en tailleur. « Tu veux bien prendre mon manteau et ma bouteille d'eau s'il te plaît ? Tu serais le plus doux des amours ! » Qu'il demande avec un sourire charmeur... car oui il joue encore de ses charmes Mingus, même après tout ce temps à connaître Jake il joue de ses charmes pour se faire servir, au moins sur de petites choses. « N'empêche, je maintiens qu'on aurait dû s’entraîner sur ton pouvoir. Au moins les visions c'est marrant, c'est cool et c'est tranquille. Cela peut se faire limite allongé dans un lit, c'est parfait ! Là woaw... t'y est tellement pas allé de main morte... J'espère que t'as au moins prévu de prendre soin de moi pour te faire pardonner, hein ? Hahaha. » Il lui envoie alors un petit baiser avant de rire un coup, déconnant certes qu'à moitié mais déconnant quand même. « T'es pas trop cassé toi ? Besoin d'un massage ou autre ? Si on arrive à se trouver un coin tranquillou et chaud ce serait cool après s'être autant dépensé... T'as une idée sur un endroit où on pourrait bien se détendre ? Nan car je veux bien rester là, allongé dans l'herbe à mater les nuages mais je crois qu'il faudra ramener mon cadavre à la colonie une fois que l'adrénaline me permettra plus de supporter le froid. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Venetto
Messages : 1916
Date d'inscription : 25/12/2017

My quest
Parent divin: Trivia (Hécate)
Niveau: Alpha (échelon) 6
Ølympians : 710

MessageSujet: Re: Will you take care of me ? [Jake]  Sam 10 Fév - 10:44

Mingus s’écroula brusquement au sol. À peine avaient-ils décidé d’un commun accord - après la énième plainte du grec - d’arrêter là l’entraînement, celui-ci ne s’était pas fait prier une seconde pour se laisser aller. Sous le regard amusé de Jake, il faisait lamentablement l’étoile de mer, bras et jambes écartées et bien décidé à ne plus faire d’efforts physiques.

Jake rétrécit son bâton en l’accrochant à sa ceinture, un peu étourdi par un mélange de froid et d’adrénaline. Son corps demandait encore à bouger, mais il s’en contenterait. Mingus n’aimait pas trop se dépenser, ce qui était un peu étonnant pour un demi-dieu. Il préférait juste un autre genre d’activité à un combat douloureux.

Des échos de chocs faisaient encore trembler les muscles de Jake, des pointes acides qui piquaient sa langue avec une forte odeur d’épices. Malgré qu’il ne ressentît pas le froid, son corps en sueur y réagissait. Sous son débardeur noir, on pouvait distinguer deux tétons pointer, alors que les frottements étaient source d’irritation. D’un geste désinvolte, Jake leva les bras, attrapant le tissu du vêtement pour le retirer, ébouriffant ses cheveux au passage. D’un geste négligent, il s’en servit pour s’éponger un peu.

L’air frais hivernal massait agréablement son corps alors qu’il s’étirait longuement, chassant le tonus de ses muscles pour éviter les futures crampes et courbatures. Il maintenait un minimum d’activité physique pour ne pas en souffrir plus tard, tordant son corps et maintenant des positions, somme toute très agréables. Des pointes salées piquaient sa langue et lui rappelaient le besoin urgent d’épancher sa soif. Malgré l’envie, Jake se retint, terminant tranquillement ses exercices, patientant pour que son corps soit relâché et plus réceptif à l’ingestion d’un quelconque aliment ou boisson.

Mingus plaisanta, comme quoi Jake aimait trop le faire souffrir, qu’il préférait de l’amour et des câlins à cette violence barbare. La note accusatrice de sa voix étira un large sourire sur le visage de l’accusé. Une pique agréable au niveau des reins qui s’enfonçait silencieusement dans le dos de Jake, au point qu’il s’en cambra par réflexe pour la laisser pénétrer sa peau.

Le jeune homme était parfaitement au courant que la majorité des sensations qu’il ressentait n’existaient pas réellement. Cela faisait longtemps qu’on le lui avait fait remarquer. Toutefois, pour lui, les mots plaignant de Mingus avaient une forme physique. Ses sens s’entremêlaient, parfois en un chaos perturbant, parfois en un doux délice. Pour l’instant, la situation se prêtait beaucoup aux délices.

La chaleur avait une couleur. En regardant Mingus, Jake distinguait une forme d’aura orange chaleureuse autour de lui, brûlante alors que tout l’environnement prenait des teintes bleutées et froides. Par curiosité, le romain baissa les yeux sur son propre corps qui semblait brûler avec ardeur. Il adorait ça, cette sensation de chaleur et de lutte contre l’agressivité du froid qui tentait de l’abattre.

Après un énième étirement, il fixa son regard sur un Mingus rayonnant de chaleur - bien que de manière moindre comparé à lui-même - assis en tailleur sur le sol. Etait-ce dû à la distance, qui faisait que Jake ne « sentait » pas assez son dégagement de chaleur ? Ou son corps en dégageait-il moins ? Son inactivité physique pouvait parfaitement le rendre plus réceptif aux agressions du froid.
Rapidement, Jake remua les mains pour communiquer avec Mingus, des gestes simples que son compère avait pu apprendre après tout ce temps passé ensemble. « La prochaine fois, j’essaierai de te tuer pour te montrer mon amour. Je suis sûr que tu comprendras. »

Une petite blague qui n’empêcha en rien Mingus de faire sa diva, demandant qu’on lui apporte son manteau et son eau. Au fond, il devait aimer ça, se faire taper dessus : cela lui permettait de faire sa bouille de pauvre chaton dans le besoin pour obtenir ce qu’il désirait. Et ça marchait.

Jake -à moitié coupable, à moitié amusé et complètement consentant- alla chercher les affaires qui traînaient un peu plus loin. Durant leur entraînement, ils avaient significativement dévié du point initial. Bon, il fallait s’y attendre quand on faisait un semblant de combat réaliste, on ne restait pas planté sur place et nombre de coups bas avaient été faits. Un petit trop qui faisait du bien à son corps en revenant, appréciant de ne pas se complaire dans l’inactivité et d’éviter les futurs désagréments d’un exercice physique intense.

Arrivé proche de son camarade d’entraînement, Jake constata qu’il n’avait pas bougé. Il lui tendit ses affaires, sans un « tiens » qui aurait été bien inutile à signifier par le langage des signes vu le langage corporel. Jake était accroupi, face à Mingus, le bras tendu. Pourtant, maintenant plus proche de lui, la flamme de sa chaleur semblait avoir assez terni, alors que la sienne brûlait toujours du même ton orange puissant.

Un regard emplit de reproche plus tard, Jake forma rapidement les mots : « Il faut bouger ou tu vas avoir mal ! » alors que le jeune homme se plaignait encore, comme quoi les illusions étaient moins fatigantes, qu’il y allait trop fort. Un vrai bébé douillet qui contrastait nettement avec le type qui avait presque essayé de le tuer à l’entraînement. Jake répondit calmement dans son propre langage « Les illusions sont beaucoup plus fatigantes pour moi. Ça ne donne pas d’expérience et n’entraîne pas le corps. »

Après avoir terminé sa mise au point silencieuse avec Mingus, ayant enfin les mains libres, le romain entreprit de le forcer à s’étirer et à bouger un peu. S’il restait immobile plus longtemps sans soulager son corps, le grec ne se relèverait pas avant le mois prochain. Au moins, Jake prenait bel et bien soin de lui, tirant ses membres, détendant ses articulations et massant fermement ses muscles pour tenter d’y chasser la fatigue qui devait s’y être installée.

Sans doute en retour de faveur, Mingus lui demanda s’il voulait un massage, tout en voulait profiter d’un endroit tranquille et chaud pour se reposer. Jake continua à lui masser les épaules et le dos un moment, réfléchissant en silence, en pliant presque Mingus en deux. La chaleur du jeune homme rayonnait nettement plus qu’avant, ce qui était un bon signe du point de vue de Jake, alors que l’odeur de Mingus dégageait un mélange salé sucré. Au bout d’un moment, Jake se dégagea de Mingus pour le laisser se redresser et lui faire face.

Le problème de la communication en langage des signes était qu’il fallait « voir » pour « entendre ». « On peut aller aux thermes. Chaud. Reposant. Intime avec une salle privée. Je peux te porter si tu veux. »
Le romain fixa Mingus en attendant sa réponse, bien qu’il supposât déjà que l’idée plairait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Will you take care of me ? [Jake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prends soin de toi/Take care
» Besoin info Nestle home care
» The Body shop
» Le jeu de la phrase changeante!
» Éthique environnementale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Gods :: Camps :: Jupiter's Camp :: Les terrains d'entrainement-
Sauter vers: