AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (junie + oswin) spoiler alert: snowmen are involved.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oswin Kennedy-Sawyer
avatar


Messages : 211
Multicomptes : Luca, Murphy, Maisie, Nevh
Date d'inscription : 19/12/2017

My quest
Parent divin: Aphrodite.
Niveau: Béta (échelon) 2
Ølympians : 420

MessageSujet: (junie + oswin) spoiler alert: snowmen are involved.   Lun 12 Fév - 16:39


well, that was unexpected
junie & oswin

06 janvier 2018 - Elles étaient supposées n'en avoir que pour quelques jours - tu seras rentrée vendredi soir pour accueillir les jumeaux, avait assuré June. C'était une mission de routine pour la fille de Chioné, juste de la récupération d'informations. In and out. Comme l'objectif était de récupérer les informations sans qu'elles ne deviennent obsolète (et donc sans que qui ce soit ne réalise que quelqu'un d'autre y avait eu accès), la présence d'Oswin avait été demandée, pour la simple raison qu'elle pouvait aisément distraire une poignée de partisans de Chronos et de Gaïa sans se faire remarquer. Autrement dit, June l'avait embarquée pour qu'Oswin joue avec les émotions de ceux qui croiseraient leur chemin, pendant que June faisait son travail. Oswin n'avait pas bronché, non seulement parce que les patients se faisaient rares cette semaine, mais aussi parce qu'une mission avec son amie n'était jamais de refus. Et la mission s'était très bien déroulée : comme prévu, June s'était faufilée et avait fait sa vie, pendant qu'Oswin faisait expérimenter à un trio de partisans les joies d'une euphorie aussi soudaine qu'agréable. Elles étaient reparties aussi vite qu'elles étaient venues, et tout aussi discrètement. Oswin n'avait pas  poséde questions sur la nature des informations, et June n'en avait pas dit grand-chose non plus, mais Oswin n'était pas là pour en apprendre plus sur le sujet.
Etonnamment, c'était sur le chemin du retour qu'elles avaient rencontré des... complications, pour ainsi dire. (Des complications faisaient deux mètres cinquante et voulaient vous dévorer.)  A l'origine, elles étaient sur la route, accordant une pause à leurs pégases - et à Oswin pour souffler un peu, de retour sur le plancher des vaches. Elles étaient au beau milieu de nulle part, à marcher tranquillement à côté des pégases, et Oswin avait repéré la première le diner qui semblait être le seul bâtiment aux alentours. Minuscule, délavé, aux néons grillés depuis bien lontemps. Elle l'avait désigné avec assurance : après des heures à devoir supporter sa peur du vide, elle avait faim. Erreur. Il n'y avait personne dans le diner, qui était abandonné depuis longtemps, à en juger par la poussière qui flottait dans les airs et donnait une allure étouffante à l'atmosphère. Certaines tables avaient encore les couverts d'installés, recouverts d'une fine couche de saleté. Mais le sol, lui, montrait qu'il y avait encore de la vie à l'intérieur : de multiples traces de pas immenses avaient laissé leurs marques dans la poussière. Elles avaient fait l'erreur de vouloir jeter un oeil plus longtemps, plutôt que de faire demi-tour. Quelle idée.

Chacune attachée aux poignets comme aux chevilles, elles étaient allongées sur chaque banquette qui entourait une table au fond du diner. Elles ne voyaient pas grand-chose de ce que leurs ravisseurs fabriquaient, et Oswin avait les cheveux qui se chargeaient d'essuyer la poussière de la table contre laquelle sa tête était appuyée. C'était incroyablement incomfortable. De l'autre côté de la table, June ne semblait pas mieux lotie. La fille d'Aphrodite se tortilla jusqu'à être à peu appuyée contre le mur, malgré le fait que ses bras attachés dans son dos rendent la position douloureuse. Pour des raisons mystérieuses (sûrement la fléchette qui les avait atteintes après qu'elles aient poussé la porte des cuisines), ses pouvoirs ne fonctionnaient qu'à peine. Elle était parvenue à faire bouger l'assiette sur une table opposée, mais à part jouer au freesbee, elle ne semblait pas capable de beaucoup plus. "Je serais jamais rentrée à temps pour accueillir les jumeaux," marmonna-t-elle à l'adresse de June. "J'avais rendez-vous avec un type de la forge pour parler de Clint..." Au moins, si elles mouraient ici, Oswin aurait eu une bonne raison pour expliquer son absence. M'enfin, si elles pouvaient éventuellement ne pas mourir... Personne ne retrouverait jamais leurs corps, ici. Enfin, ce qu'il en resterait. De tous les monstres possibles, elles étaient tombées sur une espèce de famille (ou groupe) de Lestrygons. Immenses, assoiffés de sang, couverts de tatouages de mauvais goûts, et les dents incroyablement jaunes. Absolument charmants. Deux d'entre eux les surveillaient à cet instant précis, et attendaient leurs camarades pour "vous savourer en famille." Autrement dit, d'ici peu de temps, elles seraient en sous nombre. "Ce serait bien qu'on fasse quelque chose avant que le reste de la clique n'arrive," murmura-t-elle. "On est déjà suffisamment en galère pour attendre d'avoir tout un public."
A travers les fenêtres sales, le temps semblait se gâter. La rousse plissa les yeux, confirmant ce qu'il lui semblait bien voir : il avait commencé à neiger. Les monstres de l'autre côté du diner commencèrent à se plaindre. Apparemment, la neige allait ralentir le reste de leur groupe/famille/association/peu importait. Oswin se permit un sourire satisfait, puis changea de position - elle avait arrêté de sentir son bras gauche, et c'était plutôt alarmant. "Si t'as une idée, c'est maintenant ou jamais, Junie."


 
(c) DΛNDELION

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June L-M. Summers
avatar
i'll do this my way

Messages : 98
Multicomptes : Alisha, Nawal.
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : En train de collecter des infos, de torturer un prisonnier, ou de traîner au camp.

My quest
Parent divin: Chioné, déesse de la neige.
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 700

MessageSujet: Re: (junie + oswin) spoiler alert: snowmen are involved.   Ven 16 Fév - 21:49


SPOIL ALERT : SNOWMEN ARE INVOLVED.


06 janvier 2018 - Le New Jersey. Une mission banale. Qu'est-ce qui aurait pu mal se passer, vous me direz. Pas grand-chose. A la base, tout s'est bien déroulé - Oswin a pu distraire le groupe de demi-dieux tandis que June s'infiltrait dans le bâtiment qu'ils gardaient. L'objectif ? Fouiller un peu les lieux, comme Chiron le lui avait demandé. June avait tout fouillé de fond en comble - les tiroirs, les pièces, tandis que la fille d'Aphrodite s'occupait des autres en bas : mais elle avait fini par se rendre à l'évidence qu'il n'y avait rien à se mettre sous la dent, et qu'il valait mieux rebrousser chemin avant que le vent ne tourne.

Téméraire mais pas stupide, la fille de Chioné.

Et puis, à force de bosser en solitaire, elle a fini par perdre l'habitude de bosser avec les autres - même si Oswin n'est clairement pas une autre. C'est juste qu'elle a pris l'habitude de n'assurer que ses arrières, et ne voudrait pas que quelque chose arrive à sa meilleure amie (même si, entre nous, la rousse était tout à fait à même de se défendre). Mais elle n'osait pas imaginer le regard que lui lanceraient Clint et Finn si leur mère se faisait blesser en mission avec elle - pas de toute, ils n'oublierait pas. Clint devenait de plus en plus explosifs ces derniers temps - June l'avait remarqué. Il fallait bien qu'elle fasse attention à son filleul, après tout.

Le retour a fini par se gâter. Accorder une pause aux pégases n'était pas une si mauvaise idée pourtant - mais leur chemin avait croisé celui d'un restaurant qui, en apparence avait semblé être l'endroit parfait pour boire un coup avant de se remettre en route. Mais à peine entrées à l'intérieur, les deux demi-déesses avaient compris que, non, ça avait été une très mauvaise idée.

La seconde d'après, noir. Tout ce dont se souvenait June, c'était d'avoir entendu un sifflement - elle avait alors compris, un quart de seconde trop tard, qu'elles étaient dans de beaux draps.

--

Quand elle rouvre les yeux, sa première réaction est de grogner. Puis de tenter de se relever. Dans son dos, ses poignets sont fermement attachés - ça fait super mal, mais elle ne fait pas attention à la douleur. Elle a l'habitude, maintenant - c'est pas la première merde qui lui arrive, à la brune. Du regard, elle cherche Oswin, avant de se rendre compte qu'elle est juste à côté d'elle (elle aussi attachée, vraisemblablement). Quand les paroles de son amie lui parviennent, la jeune femme tente de gigoter encore un peu pour se défaire mais une douleur dans l'épaule la lance - trop serrés. « Arrête tu vas nous porter la poisse. » qu'elle lance à la fille d'Aphrodite avant de tourner la tête dans la direction de leurs ravisseurs - des Lestrygons. Il avait fallu qu'elles tombent sur une entière colonie prête à se faire les dents sur elles. Pourquoi pas, après tout - il fallait bien qu'une merde leur tombe dessus. Avec le temps, elle n'est même plus étonnée quand une situation de ce genre lui tombe dessus.
La fille de Chioné soupira. La poussière, l'odeur et l'agacement faisaient qu'elle commençait déjà à bouillonner - elle avait envie de tout casser, littéralement. En même temps, titiller une fille avec un caractère aussi explosif que le sien ... « Je leur exploserai les dents avant qu'un seul d'entre eux tentent de nous bouffer avec leurs chicots dégueux. » qu'elle siffle entre ses dents en continuant de gigoter, pendant que de son côté Oswin parvient à bouger un peu. Les dents serrées, elle tente elle aussi d'au moins s'asseoir - mais elle n'a aucun appui, et chaque fois qu'elle parvient à se redresser de quelques centimètres, elle retombe aussitôt. A quoi ça sert de faire autant d'abdos si ça vous sauve même pas la vie ?  

C'est Oswin la première qui dit ce qu'elles savent toutes les deux : le temps va bien finir par leur manquer. Par la fenêtre, à travers le verre sale et vieux, elle peut discerner les gros flocons. Les pégases ont déjà dû se faire la malle plus loin, vu le temps - et elle va pas les blâmer pour ça. Si elle avait été un canasson ailé, elle aurait fait la même chose. Des fois, faut penser à soi aussi hein - c'est un peu son dicton. « J'essaye de trouver quelque chose mais .. » Elle gigote, de sorte à ce que la fille d'Aphrodite puisse voir ses mains - elle n'arrive pas à faire exploser ses liens grâce à la glace. A vrai dire, elle n'est même pas capable de faire geler la banquette sur laquelle elle est étalée - idem pour son mimétisme, il ne répond pas. La brune lance un regard assassin en direction des Lestrygons, qui leurs tournent le dos.
Son cerveau fonctionne à toute allure. Vu leur situation, et avec leurs pouvoirs réduits, elle seront pas capable de se défaire de leurs liens. A moins qu'une aide divine leur tombe du ciel, ou que leurs pouvoirs se remettent subitement à marcher - ce qui est peu probable. Ces saletés de géants font bien le boulot, quand il s'agit de mettre la main sur un repas. Sauf que, June a pas l'intention de finir en rôti. « Besoin d'aide mesdemoiselles ? » murmurent alors deux voix à l'unisson. La fille de Chioné se redresse d'un bon, balaie les alentours du regard un peu à la façon d'un animal sur le qui-vive. Ses yeux noirs foudroient l'obscurité de l'endroit - et c'est alors que, sur la banquette derrière la sienne, deux ronds blancs apparaissent juste sous son nez avec un large sourire aux lèvres. Du moins, elle suppose que c'est un sourire.

C'est que, cette bouche, aussi réelle soit-elle, lui semble étrange sous ce nez fait de carotte et ces yeux qui brillent.

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswin Kennedy-Sawyer
avatar


Messages : 211
Multicomptes : Luca, Murphy, Maisie, Nevh
Date d'inscription : 19/12/2017

My quest
Parent divin: Aphrodite.
Niveau: Béta (échelon) 2
Ølympians : 420

MessageSujet: Re: (junie + oswin) spoiler alert: snowmen are involved.   Jeu 1 Mar - 14:57


well, that was unexpected
junie & oswin

06 janvier 2018 - June s'agitait de l'autre côté de la table. Enfin, songea Oswin. L'idée d'être la seule consciente dans un moment pareil n'était pas des plus séduisantes. Elle était rassurée, aussi égoïste cela puisse-t-il sembler. Toutes les deux dans le même bateau. Un bateau qui était en bonne voie pour finir entre les crocs d'un monstre. Et puisqu'elles partageaient le même destin, Oswin se permit également de partager son pessimisme. Elle sentait vaguement les émotions de June près d'elle, mais sans pouvoir les identifier. C'était étrange, de ne plus les avoir à portée de main. Oswin évitait d'utiliser son pouvoir sur son entourage à moins que ça ne soit nécessaire, mais c'était une chose de se retenir volontairement et d'avoir conscience de la possibilité. C'en était une autre que de savoir qu'elle ne pouvait rien faire, les émotions juste suffisamment présentes pour qu'elle les sente, mais hors de portée. "Arrête tu vas nous porter la poisse." June avait le regard fixé sur leurs ravisseurs, déjà alerte. Oswin garda le sien sur June, partagée entre la fierté et l'admiration - always ready to fight, that one, disaient souvent leurs entraîneurs lors de leurs premières années au camp grec. S'ils savaient.

Oswin se retint d'éternuer à cause de la poussière brassée par leurs mouvements pourtant légers. Les Lestrygons avaient dû dévorer leur femme de ménage depuis un moment. June reprit, la hargne à peine voilée dans sa voix.  "Mh, si ça ne tenait qu'à moi, je te regarderais faire avec grand plaisir," commenta Oswin en se redressant légèrement, réprimant un couinement quand son poignet se tordit dans le mouvement. Elle se laissa retomber dans sa position initiale avec un froncement de sourcils. Sans leurs pouvoirs, elles étaient limitées. Surtout attachées. Leur table était vide, mais sur certaines autres, le couvert était mis. Si seulement elles pouvaient parvenir à attraper un couteau, ou de quoi se détacher... Mais Oswin ne se faisait pas d'illusions. A l'heure actuelle, elles étaient bloquées. Et la fille d'Aphrodite refusait que l'une ou l'autre se mette en danger - du moins, encore plus que présentement.

June confirma ses craintes en lui montrant ses poignets attachés : elle non plus, ses pouvoirs ne fonctionnaient pas. Bien. Oswin se força à réfléchir, regardant autour d'elle. Peut-être qu'elles étaient coincées et qu'elles avaient peu de chances de s'en sortir, mais l'une comme l'autre ne se laisseraient pas faire sans se battre. Et puis, si elles y restaient, personne ne saurait jamais ce qui leur arriverait. Elles seraient introuvables, et les jumeaux, le reste du camp grec, leurs amis... Personne ne saurait réellement ce qui leur était arrivé. Et si les jumeaux pensaient qu'elle les avait abandonnés ? Oswin tira sur les liens, ignorant la façon dont la peau de ses poignets commençait à être douloureuse. Elles ne pouvaient pas finir comme ça. Il n'était écrit nulle part que June Summers et Oswin Kennedy-Sawyer devaient mourir dans un diner de mauvais goût, dévorées par des monstres qui n'avaient jamais fait face à un tube de dentifrice. "Je ne tiens vraiment pas à mourir ici," annonça-t-elle du ton de celle qui fait la conversation.

Et, comme s'il s'agissait d'une formule magique, une voix - non, deux - s'élevèrent. "Besoin d'aide mesdemoiselles ?" June bondit vivement, Oswin se figea. Au-dessus du siège de June, venaient d'apparaître deux paires d'yeux ronds, deux carottes, deux... bonhommes de neige ? Oswin cligna des yeux, comme si ça allait les faire disparaître. Puis, "Puisque vous le proposez, si vous pouviez nous détacher," suggéra-t-elle, le sarcasme palpable dans sa voix. Le duo inclina la tête. Oswin jeta un regard éberlué à June. "Dis moi que tu les vois aussi." Une seconde de battement, puis, "qu'est-ce qu'ils ont foutus dans ces fléchettes ?" L'un des bonhommes avait les yeux scintillants quand il répondit. "C'est juste pour vos pouvoirs, on les a vus faire." L'autre confirma en secouant sa tête de neige, la carotte lui servant de nez vacillant dangereusement. "On s'est dit qu'il fallait qu'on intervienne, c'est pas tous les jours qu'on peut voler au secours d'aussi jolies demoiselles en détresse !" Ah. Oswin se serait fait un plaisir de le transformer en soupe, si elles n'étaient pas réellement des demoiselles en détresse, à l'heure actuelle. Elle échangea un regard avec June, espérant qu'elle parviendrait à faire comprendre par son expression ce qu'elle pensait : What the hell? et aussi, On fait quoi ?

Et puis, elle eut le malheur de poser la question qu'elle n'aurait peut être pas dû poser. "Excusez-moi, mais vous êtes qui, au juste ?" Etait-ce impoli de demander comment des bonhommes de neige pouvaient être vivants ? Elle s'empêcha de poser la question, la remettant à plus tard - si plus tard il y avait. Les Lestrygons s'agitaient, de l'autre côté de la pièce. Et les bonhommes de neige, eux se redressèrent de toute leur taille, le blanc scintillant de la neige comme deux grosse taches dans le fond de la pièce, et leurs sourires étaient aussi immenses que dérangeants. "On a préparé une chorégraphie pour se présenter, vous voulez la voir ?" Oswin écarquilla les yeux. Et se laissa glisser contre la table. "On est foutues."

 
(c) DΛNDELION

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June L-M. Summers
avatar
i'll do this my way

Messages : 98
Multicomptes : Alisha, Nawal.
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : En train de collecter des infos, de torturer un prisonnier, ou de traîner au camp.

My quest
Parent divin: Chioné, déesse de la neige.
Niveau: Béta (échelon) 1
Ølympians : 700

MessageSujet: Re: (junie + oswin) spoiler alert: snowmen are involved.   Mar 6 Mar - 23:19


SPOIL ALERT : SNOWMEN ARE INVOLVED.


06 janvier 2018 - June cligne des yeux. Une fois. Puis deux. Mais non, les deux bonhommes de neige sont toujours là - et la réponse d'Oswin lui fait comprendre que, non, elle n'est pas la seule à les voir. Et elle ne sait pas si c'est une bonne chose ou pas - elles sont toutes les deux prises dans une hallucination, et merde. Leur fuite va être encore plus compliquée si elles commencent à s'imaginer des choses surréalistes - enfin, reste à voir ce que l'on considère comme "surréaliste" quand on habite dans une ville pour demi-dieux, et que le camp est dirigé par un centaure. Tout de suite, on a une imagination et une tolérance plus grande - mais tout de même. Des bonhommes de neige qui parlent ? C'est d'un burlesque.
Dis-moi que tu les vois toi aussi. La brune hoche de la tête - sans quitter les créatures neigeuses des yeux. Sait-on jamais, qu'ils se transforment tous les deux en grands monstres prêts à les décapiter - elle ne perd jamais le nord, June. Sans mauvais jeu de mot. Mais c'est aussi à prendre littéralement - elle sait toujours retrouver le nord. Même si la question n'est pas vraiment là, actuellement.

Quand elle croise le regard d'Oswin, elle comprend - aucune des deux ne sait dans quel putain de sketch elles se sont retrouvés. Est-ce que les caméras cachées qui passent sur une chaîne spéciale pour les demi-dieux, ça existe ? Est-ce qu'elles vont se retrouver partout sur les télés de l'Olympe ? Rien n'est impossible, dans ce monde - elle serait pas plus étonnée que ça, June. Elle est plongée dans le monde mythologique depuis trop longtemps pour êtres surprise par tout ce qu'elle croise - on s'y habitue terriblement, à ces situations un peu connes et dangereuses.
Qui ils sont. C'est une bonne question - mais la fille de Chioné bouillonne. Ils ont pas le temps de discuter - et elle a pas vraiment envie, parce qu'elle sent que ces deux trucs vont les faire tourner en bourrique. On dirait un vieux duo comique bas de gamme - le genre qui glisse sur des peaux de bananes. On a préparé une chorégraphie pour se présenter, vous voulez la voir ? « Non. » La réponse fuse, tranchante. On est foutues. « Oui. » La réponse fuse, agacée.

June gigote, et ses épaules craquent quand elle tente un mouvement - grimace. Elle foudroie (ou gèle sur place) les deux bonhommes de neige du regard - ils ont toujours pas bougé. Ils ont proposé de les détacher non ? Qu'ils le fassent, au lieu de jouer aux rigolos ! « Détachez-nous. » fait-elle. C'est même pas une demande, ou une supplication - non, jamais avec elle. C'est un ordre. Comme s'ils étaient ses subordonnés ou quoi. Pour toute réponse, celui de gauche (qui porte un bonnet nike) s'agite. « Et notre choré ? » Grognement. L'autre, qui a un oeil plus haut que l'autre, réplique : « On a passé du temps sur la synchronisation ! » Grondement. June aboie presque, mais souffle en même temps parce qu'ils ne peuvent pas se permettre de se faire remarquer. « Détachez-nous. On verra plus tard. » Et, bien sûr, c'est un mensonge. N'importe qui le sentirait - et le comprendrait. Il n'y a qu'à la regarder pour savoir qu'elle essaye juste de les faire se concentrer, et d'être silencieux.
Celui avec les yeux mal alignés fait la moue - du moins, June l'interprète comme ça. C'est compliqué de saisir leur expression faciale vu qu'ils sont littéralement faits de neige, et de rien d'autre. « Qu'est-ce qu'elle est rabat-joie celle-là ... Et moi qui étais content de pouvoir jouer les héros devant une fille de Chioné .. » Elle se fige. Comment savent-ils ? Elle est prête à les décapiter avec les dents, mais le bonhomme de neige au bonnet nike la devance. « Bon Dupond tu t'occupes de miss je-casse-l'ambiance. Et moi je vais m'occuper de la rousse ! » Et, bien sûr, l'autre râle. « Pourquoi tu décides tout le temps de tout, Dupont ? » June perd patience. Elle se penche en avant, et les fusille un à un du regard - elle peut presque sentir leur carotte contre son nez. « Magnez-vous ! » ordonne-t-elle, avant de jeter un regard vers Oswin. Elle avait sûrement raison. Si elles doivent compter sur ces gros malins, elles sont fichues pour de bon.

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswin Kennedy-Sawyer
avatar


Messages : 211
Multicomptes : Luca, Murphy, Maisie, Nevh
Date d'inscription : 19/12/2017

My quest
Parent divin: Aphrodite.
Niveau: Béta (échelon) 2
Ølympians : 420

MessageSujet: Re: (junie + oswin) spoiler alert: snowmen are involved.   Mar 20 Mar - 15:49


well, that was unexpected
junie & oswin

06 janvier 2018 - June confirme, elles sont foutues. Oswin a la joue contre la table, voit tout de travers, mais ce n'est pas l'angle de vue qui rend la situation troublante. June ordonne aux bonhommes de neige de les détacher, ce qu'Oswin approuve silencieusement, en se demandant à quel moment elles s'étaient habituées à des moments pareils. Elles ne paniquent même plus, ne cherchent même plus. Imperméables. Les créatures s'animent à nouveau, protestent - ils ont apparemment passé du temps sur leur chorégraphie, ce qui tire à Oswin un son désespéré. "On aura tout le temps d'assister à votre chorégraphie une fois sortis de là," finit-elle par dire, du même ton que celui qu'elle utilise avec les jumeaux. Stop yabbering. A un tel niveau d'irritation, même ses pensées prennent un accent australien. Elle n'a pas besoin de son pouvoir pour savoir que June est sur le point d'éclater.

C'est alors que l'un des bonhomme de neige laisse échapper une information qui les fait réagir toutes les deux : comment savent-ils que June est une fille de Chioné ? D'où sortent-ils réellement ? La fille d'Aphrodite se redresse tant bien que mal, méfiante, maintenant. Sont-ils vraiment là pour aider ? Mais ils se mettent déjà en mouvement, se chamaillant à voix basse, mais suffisamment fort pour qu'Oswin jette un coup d'oeil inquiet en direction des créatures. June se charge de menacer une dernière fois les bonhommes, qui hochent la tête frénétiquement en faisant trembler leurs carottes. "De toute façon, on allait aider, on voulait juste faire notre choré, et si vous nous aviez laissés la faire on aurait déjà terminé," marmonne le bonnet Nike, avant qu'ils ne disparaissent de par-dessus les dossiers des banquettes. Il y a un battement, où June et Oswin échangent un regard, et elle se demande brièvement s'ils sont tout simplement partis. "J'ai pas l'impression que mes pouvoirs reviennent," murmure-t-elle. Quelque chose de glacial se pose alors contre sa cheville, et la rousse émet un petit son de surprise, qu'elle parvient à étouffer. Sous la table, les yeux d'un des bonhommes de neige scintillent - c'est presque effrayant. Contrairement à ce que Disney vous laisse penser, des bonhommes de neige animés ont tout d'une créature de film d'angoisse. Alors que leurs "sauveteurs" semblent enfin s'atteler à les libérer, les monstres, eux, commencent à devenir bruyant. Des rires gras se font entendre, et Oswin risque un oeil dans leur direction : ils sont plus nombreux. Les autres sont revenus. Elle inspire profondément. "Dépêchez-vous, on est en sous-nombre." siffle-t-elle à l'adresse des bonhommes de neige. "Ben c'est facile à dire, mais nous on a pas de doigts, hein !" lâche une des voix depuis sous la table. Oswin regarde June, l'expression vide. "En plus mes brindilles sont sèches donc elles se cassent." ajoute l'autre voix. Puis, la même voix d'un ton paniqué : "Oh mon dieu, je vais perdre mes mains !" "Par les dieux, que quelqu'un nous aide. Autre que ces deux abrutis." Le reste semble être une éternité de rires et de voix fortes de la part des monstres, et de frottements glacés contre ses chevilles, avec des remarques stupides murmurées sous la table. Puis, à l'instant où les voix s'exclament en choeur : "Voilà ! Plus que les mains, maintenant !", elle sent que ses chevilles sont libérées. Et elle remarque aussi les ombres qui se projettent sur June et elle : les monstres ont reporté leur attention sur leur repas, et deux d'entre eux les regardent avec gourmandise. "Bonsoir," énonce Oswin poliment. We're dead.
 
(c) DΛNDELION

mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (junie + oswin) spoiler alert: snowmen are involved.   


mots
Revenir en haut Aller en bas
 
(junie + oswin) spoiler alert: snowmen are involved.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Gods :: United States of America :: Other places-
Sauter vers: