Bloody Gods
Le forum est actuellement fermé pour une durée indéterminée. Merci de votre compréhension
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 devine à quoi je pense (zélie&ani)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Anakin Lewis


Messages : 131
Multicomptes : billie matthews ⎥ lyllian-aaron mclochlainn ⎥ exas ⎥ et à venir, hillel le seul et l’unique 8)
Date d'inscription : 19/01/2018

My quest
Parent divin: Apollon
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 500
MessageSujet: devine à quoi je pense (zélie&ani)   Dim 25 Fév - 0:16





D’un geste mécanique, il ouvrait la bouteille de sauce cheddar dans une casserole reposant tranquillement sur le feu. Il laissait alors le fromage fondre. A côté sur la surface de travail, attendait tranquillement un grand bol de nachos légèrement épicés. C’était en plein milieu de l’après-midi et le beau temps était toujours d’ordre à Heraklion et une douce lumière se diffusait dans l’appartement d’Anakin. Il écrasa sa cigarette après être resté un moment à regarder à travers la fenêtre la légère brise qui faisaient vibrer les feuilles de l’arbre dans le jardin d’en face. Quelques bruits parvenaient du salon. Zélie était là, elle venait trainer. Vu le temps qu’elle passait à trainer elle était presque une colocataire. Il se fait la réflexion qu’il devait peut-être lui demander un loyer. Il versa le fromage fondu sur les chips aux maïs, prit le pot de guacamole.

Il arriva dans le salon et déposait tout sur la table basse. Zélie était dans le canapé. La télé tournait  en fond sur une émission qui filmait de célèbre préteur sur gage. Anakin comparait souvent Zélie ou Billie à Chumlee. Les bouteilles étaient déjà sur la table et bien entamées – par Zélie. Le cendrier débordait de mégot de cigarette – pas que par Zélie. Il grignota quelques chips et prit le pot en main, tentant un vain de l’ouvrir, mais rien à faire, le couvercle ne cédait pas. Mais euh ! Mon guacamoooole ! Il se tournait alors vers son amie un regard suppliant et le secouait devant elle comme un supplication. En réalité, s’il forçait un peu plus, il y serait arrivé. Du moins il l’espérait. Cela lui était arrivé de ne pas réussir à en ouvrir, ni même de faire entrer un peu d’air pour faciliter le dépucelage d’un pot en verre, et cela avait détruit son estime de lui-même et sa dignité de mâle. De simple adulte et d’homme aussi symboliquement que cela pouvait l’être. Il finissait par les jeter ou les briser quand il était trop dur d’assumer pour lui cette si triste et risible faiblesse.

Zélie lui rendu le pot ouvert. Il la remercia d’un regard plein d’étoile et un gros sourire. Avachi dans le canapé, il commençait à grignoter, le bol ayant voyager entre les deux jeunes, les yeux légèrement perdu sur la télévision. Il regardait sans voir. L’histoire des trois vieux sièges arraché de gradin lors d’une représentation célèbre de baseball ne le passionnait pas plus que ça, mais ça se laissait regarder. Et soudain, il la sentait bouger, remuer très légèrement. Son instinct de gibier était en alerte. Ah que oui, il sentait venir quelque chose. Je sentais surtout que Zélie allait m’emmerder. Non vraiment, je vais te faire payer un loyer. Rien que pour l’air que tu vas me pomper dans trois... deux... un...
acidbrain



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Zélie Kingsleigh


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400
MessageSujet: Re: devine à quoi je pense (zélie&ani)   Dim 4 Mar - 22:52

Elle arrivait les mains vides. D’habitude elle rapportait au moins une grande bouteille d’alcool à plus de 40°, qu’elle cachait dans un coin pour ne la partager qu’avec elle-même. Mais là, elle rendait visite à Anakin. Autant dire qu’elle allait squatter dans sa deuxième maison. Pas la peine d’apporter quoi que ce soit, donc. Elle ne s’emmerda pas non plus de la politesse de toquer à sa porte. Puisqu’il ne la fermait pas à double-tour, elle pouvait entrer. Et même s’il l’avait fait, elle aurait trouvé un moyen pour crocheter la serrure, comme la parasite qu’elle était. En entrant, elle aperçu la silhouette du fils d’Apollon dans la cuisine. Elle lui dirait bonjour plus tard. Zélie, elle s’avança jusque devant le canapé, avant de littéralement se laisser tomber dessus. Elle était épuisée. Et c’était surtout à cause de la bouteille de cognac qu’elle avait mis dans ses céréales ce matin. Et de l’Irish Coffee. Et des apéritifs toutes les deux heures. Bref, en attendant que son ami se décide à venir - et rapporter à bouffer, puisqu’il était en cuisine - Zélie fit ce qu’elle savait faire de mieux : se rouler un joint. Celui-là était chargé. Il y avait plus de vert que de tabac. Mais elle avait passé la matinée à partager les pétards avec Billie. Celui-là serait que pour elle, et ce serait le joint de récompense pour avoir été aussi généreuse. Pendant quelques minutes, elle fit sa vie. Elle jouait avec le briquet, remplissait des verres à shots qu’elle n’arrêtait pas de vider chaque minute, et zappait machinalement sur les émissions inintéressantes à la télévision. Faute de quoi que ce soit de croustillant ou d’intelligent, elle revint sur l’émission avec les gars aux accents texans. Les vrais cowboys.

Anakin vint se planter dans le paysage. Elle sursauta. « Putain, qu’est-ce que tu fous là ? » Zélie avait déjà oublié qu’elle était chez lui. Elle balaya l’air de sa main, sa façon de dire Laisse tomber. Le garçon lui tendait un bocal en verre, le regard suppliant. Elle soupira, attrapa le pot à deux mains et le porta à sa bouche. Toujours en restant scotchée sur la vente aux enchères à la télévision. Avec ses dents, elle souleva légèrement le couvercle au bon endroit, de façon à faire rentrer l’air qui déclencherait l’ouverture. Sa mère faisait souvent ça avec les pots de confiture quand elle était petite, mais avec des couteaux. Zélie avait appris le geste, mais faute de couteaux - soit ils étaient sales, soit elle les cachait d’Anakin et oubliait où elle les avait mis - elle avait appris à se débrouiller avec ses incisives. Elle lui tendit son chef-d’oeuvre. « Ah ? On dit quoi ? » Mais devant les lèvres muettes d’Anakin, elle soupira et lui donna le bocal. Elle reporta son attention sur l’écran à quelques mètres d’elle, tout comme l’autre demi-dieu. Elle tirait vite sur son joint, histoire de ne pas avoir à en donner la fin à l’autre, s’il commençait à le dévorer des yeux. Ce sera pour le prochain. Mais lui, j’ai dit qu’il était pour moi. Quelques minutes passèrent pendant lesquelles Zélie fumait et buvait pour se réhydrater. Et puis, elle eut une idée. Anakin avait dû deviner ce qui agitait la fille de Dionysos, car il se raidit. « Hé, viens on joue au jeu du Devine à quoi je pense ? Vas-y, penses à un truc… C’est bon ? » Elle attendit la confirmation d’Anakin. « OK. Est-ce que c’est rouge ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Anakin Lewis


Messages : 131
Multicomptes : billie matthews ⎥ lyllian-aaron mclochlainn ⎥ exas ⎥ et à venir, hillel le seul et l’unique 8)
Date d'inscription : 19/01/2018

My quest
Parent divin: Apollon
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 500
MessageSujet: Re: devine à quoi je pense (zélie&ani)   Sam 24 Mar - 16:23





Anakin ne s’était pas vraiment inquiété d’entendre quelqu’un débarquer chez lui. En général à Heraklion ils étaient en sécurité, mais là il avait surtout vite deviné que c’était Zélie. Enfermé dans son silence, il se nourrissait de ce qu’il entendait. Elle avait ses « petit-bruits » à elle. Le jeune-homme se posait encore la question de lui donner un double de l’appartement, tout en regardant la fumée s'échapper de la casserole. Il hésitait depuis déjà un petit moment, mais… Il sentait au fond de lui qu’il allait se condamner. Ce n’était pas n’importe qui, c’était Zélie. Trop souvent avec sa siamoise de Billie… Il secouait la tête en se disant que c’était une idée de fou, versant son fromages sur ses chips. Il n’était pas prêt à en arriver là avec elle. Cela lui donnerait beaucoup trop de liberté.

Anakin leva un sourcil bien haut et la jaugeait avec dépit quand elle osa s’étonner de le trouver là, chez lui. Elle prenait trop ses aises, elle a carrément oublié où elle se trouvait. Tu m’énerves ! Finalement le double, tu sais où tu peux te le mettre ?!. Il fronça seulement les sourcils, la bouche serrée et vint s’asseoir à ses côtés. Il avait posé les nachos au fromage entre eux et s’énervait sur son pot en verre qui détenait son si précieux et convoité guacamole industriel. Il finit par quémander un peu de muscle à Zélie qui en un coup de dent et de main lui libéra son nectar pour nachos au fromage. Il lui fit un grand sourire pour la remercier. Zélie réclamait quand même un « merci » officiel et propre. Anakin leva un sourcil et lui signa le mot qu’elle voulait entendre, son sourire un peu plus mutin. T'auras pas plus. Elle soupirait et lui donnait son bocal. Ani le serra contre lui et commençait à plonger les chips, les yeux sur la télévision mais ne la regardait pas vraiment.

Soudain, il sentit comme des petites ondes électriques, ses poils qui se dressaient avant même que Zélie n’ouvre la bouche. Son instinct de survie avait développé un sixième sens avec cette nana là. Elle voulait jouer à « devine à quoi je pense ». Ani levait les yeux au ciel et retint un soupir. « Mais pourquoi tu veux toujours jouer à ce truc alors que t’es nulle à chier ? » chuchota t-il, agacé. Elle ne bougea pas. Il roula une nouvelle fois des yeux, prit une seconde de réflexion et « C’est bon ? » demandait-elle. Il attendit au cas où elle laisserait tomber l’idée. Non, ça n’en avait pas l'air. Il opina du chef. « Bon allez vas-y, je pense à un truc… ». Elle n’attendit pas plus longtemps et fit une proposition : est-ce que c’était rouge. Il lui fit « non » de la tête. Elle lui donna alors sa réponse. Ani écarquilla les yeux et tiqua devant tant de bêtise. « Non… Mais tu dois me poser plus de question avant de faire une proposition ». Elle prit le temps d’en faire une. Le silence fut long où Ani la dévisageait, dépité. « Non… ». Oh putain, ça allait être long…

acidbrain



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Zélie Kingsleigh


Messages : 68
Multicomptes : Siloë J. Baudelaire.
Date d'inscription : 27/12/2017
Localisation : nyc.

My quest
Parent divin: Dionysos.
Niveau: Alpha (échelon) 5
Ølympians : 400
MessageSujet: Re: devine à quoi je pense (zélie&ani)   Dim 8 Avr - 21:58

Zélie était un chat. L’animal qu’on dit domestique, mais seulement quand ça lui chante. L’animal qu’on emmène chez soi, parce que c’est mignon et doux au toucher, mais qu’on regrette d’avoir adopté quand on regarde l’état de son canapé après trois jours. C’est l’animal qui se sent partout à son aise, qui n’a pas la notion de l’intimité et de la propriété. Et Zélie avait trouvé le maître qu’elle pouvait dominer sur ce terrain-là : c’était Anakin. Et aujourd’hui, elle squattait encore ce canapé de base si douillet sur lequel elle avait déjà fait tomber les cendres de son joint et fait coulé quelques gouttes de tequila. Rien qu’aujourd’hui. Elle s’était fait la réflexion que ça l’emmerdait déjà de devoir tout nettoyer, mais Anakin vint lui rappeler par sa présence qu’il était sur son territoire, et même si Zélie fut surprise de le voir, elle fut soulagée. C’est chez lui, les corvées ce sera pour lui, c’est le maître des lieux, après tout. Quand ça l’arrangeait. Elle le sauva sur l’ouverture du bocal et fit tourner ses neurones au ralenti. L’émission l’emmerdait et elle, elle voulait s’amuser. Le pétard, la boisson, et même les chips au fromage fondu ne suffiraient pas. Elle proposa de jouer à un jeu. Anakin n’avait pas l’air enthousiaste - pas plus que ça, en tous cas - mais il finir par avoir matière à faire deviner. Zélie lança sa première question. Anakin secoua la tête. « Une balle de tennis ? » Mauvaise réponse. Le fils d’Apollon lui suggéra de poser plus de questions. Pas con. « OK, est-ce que c’est jaune ? » mais elle obtint la même réponse : négatif. « Bon, alors c’est sûr que c’est pas une balle de tennis. » Elle crut lire dans le regard de son comparse une lueur d’espoir. Elle était en bonne voie pour trouver la réponse. Zélie continua son enquête, plus à fond que jamais. « Est-ce que ça se mange ? » Et elle n’attendit pas la réponse de son voisin de canapé avant de faire une nouvelle proposition. « La Pologne ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: devine à quoi je pense (zélie&ani)   


Revenir en haut Aller en bas
 
devine à quoi je pense (zélie&ani)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme devient ce à quoi il pense le plus souvent
» [JEU] Devine qui ....
» Je ne sais plus quoi penser
» La "pensée unique", c'est quoi ?
» L'inspiration, c'est qui ? C'est quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Gods :: Camps :: Herakles Colony :: Heraklion :: Habitations-
Sauter vers: